Braives 4260

Cinq ingrédients plus sains pour remplacer la viande rouge dans vos repas

Après les sodas, les chips, les bonbons, les barbecues, les édulcorants, les huiles hydrogénées… la liste noire condamnant les bonnes choses s’allonge ces jours-ci. C’est au tour de la viande rouge et de la charcuterie d’être désormais classées ‘cancérogènes’ par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Faut-il radicalement mettre un terme à la consommation de viande rouge ?

Le secret est de varier son alimentation. La plupart des aliments peuvent en effet représenter un danger pour la santé s’ils sont consommés à l’excès. Il est donc important de savoir où mettre la limite et comment compenser pour éviter les carences éventuelles.

Or, le bénéfice principal de la viande rouge est l’apport en protéines. Mais c’est aussi la source de protides la plus grasse. De plus, même si ces éléments nutritifs sont indispensables pour notre corps, ils ne sont pas nécessaires en si grande quantité. La base de nos repas doit être constituée de légumes et de féculents. Manger de la viande tous les jours n’est donc pas sain.

Si vous êtes du genre carnivore, essayez de vous limiter à un plat de viande rouge par semaine et pour les autres jours, voici quelques idées d’autres ingrédients riches en protéines et très sains.

1. Le quinoa

 

C’est un des aliments les plus riches en protéines. Cette céréale contient aussi de nombreux oligo-éléments également présents dans la viande rouge comme le fer et le magnésium qui sont, par ailleurs, conseillés contre les crampes musculaires. Il apporte aussi les glucides nécessaires à notre organisme tout en étant largement moins calorique que des pâtes ou du riz. En bref, le quinoa ravit tout le monde : les adeptes des régimes hyperprotéinés (sportifs) ou hypocaloriques, les végétaliens et même les intolérants au gluten. Que de bonnes nouvelles!

2. Le soja et le tofu

Le soja est une importante source de protéines d’origine végétale. Formé de tiges et de graines, il contient aussi des glucides, lipides, des vitamines (A et B) et métaux (potassium, calcium, fer, zinc…). C’est parce qu’il est aussi complet que les asiatiques utilisent son lait pour préparer le tofu qui a l’avantage de pouvoir se préparer comme un substitut de viande, pour accompagner un plat de nouilles, riz, légumes…

 

Une recette intéressante

3. La lentille

Comme écrit plus haut, les légumes doivent être la base de notre alimentation. Ici, c’en est un. Plus exactement c’est une légumineuse. Les lentilles sont beaucoup utilisées dans les plats indiens végétariens. Il est recommandé de les préparer avec un accompagnement riche en fibres comme du riz complet. Cet ingrédient est particulièrement riche en flavonoïdes antioxydants qui contribuent fortement à diminuer le taux de cholestérol. En revanche, l’apport en protéine n’est pas aussi important que dans la viande mais reste suffisant pour un repas. Vous pouvez toujours compenser avec des noix, comme en-cas durant la journée, qui contiennent également une quantité modérée de protéines et ont une certaine valeur énergétique en cas de petit coup de pompe.

Recette indienne

4. Les poissons et fruits de mer

Ce sont, une fois de plus, des aliments beaucoup plus sains que la viande. Connus pour leur apports en oméga 3, ils contiennent autant de protéines que la viande et ils sont aussi riches en fer. Ces denrées marines contribuent également à protéger la santé des os et des dents grâce à leurs apports en calcium, zinc et vitamine D.

5. La viande blanche

Last but not least… Si vous ne savez vraiment pas vous passez de chair animale, sachez que la viande blanche comme la volaille n’a pas (encore) été classée dans la catégorie des aliments cancérogènes. Ces viandes blanches ont les mêmes apports que les rouges en termes de protéines mais sont plus maigres.

Voici donc quelques petites choses avec lesquelles vous pourrez agrémenter votre prochaine charrette. Finalement, être amené à limiter sa consommation de viande rouge ouvre plus de portes qu’elle n’en ferme.

 

Hélène Ruttiens

A lire aussi