Berchem-Sainte-Agathe 1082

BANAD Festival : à la découverte de l'Art Deco et l'Art Nouveau bruxellois

Du 14 au 29 mars 2020, le BANAD festival propose diverses activités (visites, conférences, expositions...) pour célébrer deux mouvements architecturaux particulièrement riches à Bruxelles : l'Art Nouveau et l'Art Déco.

Le BANAD Festival revient pour une 4ème édition en région de Bruxelles-Capitale du 14 au 29 mars 2020. Le principe ? Faire découvrir les plus beaux bâtiments Art nouveau et Art déco dans notre capitale à travers des visites guidées d’intérieurs habituellement fermés au public (comme des ascenseurs historiques privés), des promenades guidées (à pied, en car ou à vélo), des concerts, des conférences, des expositions, des foires aux objets, des activités pour les familles…

Ce concept unique en Europe se justifie par l’importance de ces deux mouvements architecturaux (Art Nouveau et Art Déco) en Belgique avec la figure incontournable de Victor Horta. Ce dernier a en effet su implanter durablement son style auprès de la haute bourgeoise bruxelloise : colonnes et pilastres inspirés de l’antique, ornement en fer forgé, marbres, vitraux, motifs floraux ou géométriques….

Les deux styles ne sont toutefois pas à confondre. L’art Nouveau – ou l’art de la Belle Epoque (fin XIXème - début du XXème) - se caractérise par une réintroduction de la nature dans le monde industriel très rationnel et privilégie les courbes, la sinuosité, l’asymétrie aux lignes droites ; tandis que l’Art Déco émerge après la Première Guerre mondiale et revient vers la sobriété, l’ordre et la géométrie. L’Art nouveau est une réaction contre l’industrialisation ; l’Art Déco célèbre au contraire le progrès et la technologie. Cependant, ces deux mouvements se définissent comme un " art total ", c’est-à-dire incluant toutes les formes d’art et d’artisanat (peinture, mobilier, architecture, joaillerie…).

Le riche programme – proposé par Explore.Brussels et ses associations membres - s’étale sur trois week-ends du mois de mars principalement (si ce n’est des expositions et ou des événements ponctuels pendant la semaine). Plusieurs nouveautés sont à pointer cette année dont l’ouverture de nouveaux bâtiments comme l’ancienne maison-atelier de l’architecte Édouard Pelseneer à Uccle, l’immeuble Ramaekers à Ixelles, la maison Deboodt à Saint-Gilles, les anciens établissements Blum en plein cœur de Bruxelles, " La belle époque " et son décor de mosaïques et les bains de Saint-Josse. D’autres activités plus originales seront également organisées comme une soirée d’ouverture jazzy au Résidence Palace, une découverte nocturne de l’église Saint-Augustin ou encore une visite de la villa Empain en langue des signes.

Ce programme conséquent implique une certaine organisation ! Si vous pouvez vous rendre directement sur place, il est vivement conseillé de s’inscrire via le site web… Ne traînez pas : certains " packages " - regroupant plusieurs visites guidées – sont déjà sold-out. 

Maxime Maillet