Ath 7800

Seize Carolorégiennes en finale de Top Women

Elle était plus 1000 sur la ligne de départ, en août 2018.

Plus de 1000 inscrites au concours Top Women. Un concours ouvert à toutes les femmes majeures, sans distinction d'âge, de style ou de mensurations. Les critères physiques n'entrent pas en ligne de compte. Au terme « concours », les organisateurs et les participantes préfèrent d'ailleurs celui d'« aventure ». 

Après une première sélection, elles se sont donc retrouvée à 500. 106 seulement accéderont alors à la demi-finale. Et désormais, elles ne sont plus que 51, âgées entre 19 et 62 ans. Lors de la finale de ce samedi soir à Ath, elles seront jugées sur leur bien-être générale, leur confiance en-soi, leur épanouissement, leur estime d'elles-même. L'aventure Top Women veut faire la nique aux diktats de la beauté. Les organisateurs le clament : « toutes les femmes sont belles et chacune est unique ». 

 

Une mise en valeur de la femme

Marie-Rose Cipolla, de Montigny-le-Tilleul a 53 ans. Elle a 3 enfants et 2 petits-enfants. C'est le concept de Top Women qui l'a amenée à s'inscrire. «La femme est mise en valeur elle-même, par rapport à la personne qu'elle représente et pas en fonction de critères dictés par la mode. ça m'a apporté énormément de bonheur parce que j'ai rencontré un tas de personnes, très différentes les unes des autres, mais de très belles personnes avec lesquelles j'ai pu m'épanouir. Ce n'est pas toujours évident d'être épanouie en tant que femme aujourd'hui. On doit répondre à beaucoup de concepts qui ne sont pas toujours faciles à suivre. Que ce soit la mode, que ce soit le regard au boulot. La femme n'est pas encore à la place où elle devrait être. Cette aventure m'a apporté de la confiance en moi. Le fait de me sentir plus sûre, plus sereine, de me dire que je ne suis pas toute seule, je suis avec des femmes qui sont comme moi, qui pensent la même chose que moi»

"Me retrouver en tant que femme"

Sylvie Colonval, de Nalinnes, a 38 ans. Elle est mariée, elle a trois enfants. Un jour, une amie la sollicite et lui demande de voter pour elle pour Top Women. Un déclic s'opère et Sylvie se dit « pourquoi pas moi »? « En fait, je me suis longtemps oubliée en tant que femme. J'étais une femme au foyer, à ne faire que m'occuper des enfants. Il me fallait sortir de ma zone de confort. Sortir de chez moi, rencontrer des femmes, ça m'a apporté un certain bien-être. Ce n'est pas un concours de beauté, justement. On est toutes entre nous, telles que nous sommes, entre mamans, femmes actives. Cette élection, je l'ai faite pour moi et moi seule. Pour me dire que je peux arriver au bout de quelques chose, quelque chose qui m'épanouit. Je vais au-delà de mes limites, notamment grâce à l'accompagnement dont on a bénéficié. Des ateliers d'estime de soi au cours desquels ont doit se montrer et s'accepter tel qu'on est ».

Samedi, il n'y aura qu'une gagnante. Mais toutes les participantes ont déjà remporté le même prix : la confiance en elles.

Nicolas Rondelez

Retrouvez l'article original sur RTBF