Estaimpuis 7730

Colombophilie : l'année 2021 ne restera pas dans les annales des amateurs de pigeons

De mémoire de colombophile, il faut remonter très loin pour retrouver la trace d'une année aussi exécrable que celle de 2021.

Les amateurs de pigeons ont du plomb dans l'aile. Les conditions météorologiques de ces derniers mois ont beaucoup perturbé les pigeons et leurs propriétaires.

"Cette année, on peut vraiment dire que c'est du gâchis parce qu'on a eu énormément de pertes" confie Christian Goulem, président de l'association colombophile de la région Wallonie. Rudy Fichelle, colombophile confirme: "C'est vrai que les pertes, tout le monde en a eu. Toute la Belgique est touchée. Toutes les semaines il manque des pigeons dans les pigeonniers. Même les bons disparaissent" regrette-t-il. "A cause de la mauvaise météo on n'a pas pu écoler les jeunes correctement. C'est une catastrophe."

Les concours sont eux aussi perturbés. Certaines compétitions ont tout de même lieu mais sont adaptées: certaines épreuves sont avancées ou reculées, les distances sont écourtées. Le concours national de Bourges par exemple a été organisé 40km plus près des pigeonniers qu'habituellement. Malgré toutes conditions difficiles, la passion reste intacte auprès des colombophiles qui ne perdent pas espoir. "J'espère tout de même remporter des prix au concours de Bourges" confie Rosita Mets le sourire aux lèvres.

M.J. pour Vivre Ici et T.W. pour NoTélé

De mémoire de colombophile, il faut remonter très loin pour retrouver la trace d'une année aussi exécrable que celle de 2021.

Retrouvez l'article original sur notélé