Mouscron 7700

Ouverture des frontières : les subtilités qui créent l'incompréhension

Depuis samedi, les frontières belges sont ouvertes, mais rejoindre la France n'est pas légal.

Depuis samedi, les frontières belges sont ouvertes, mais rejoindre la France n'est pas légal. Les frontières belges ont ouvert leurs portes. Concrètement, cela signifie que les Belges sont autorisés à quitter le territoire pour se rendre dans les pays limitrophes, et inversement, que nos voisins peuvent se rendre chez nous. C'est cette information qui a créé la confusion chez de nombreux frontaliers, qui ont tenté de rejoindre le pays voisin ce week-end. Quelle ne fut pas leur surprise quand la douane française a prié tout automobiliste et piéton de faire demi-tour, sous peine d'amende. En effet, il existe une petite subtilité, qui semble être passée à la trappe dans de nombreuses communications : les frontières françaises, elles, restent fermées jusqu'au 15 juin minimum. La police belge ne peut donc pas s'opposer au passage d'une frontière à l'autre, mais en revanche, la police française ne laisse entrer ou sortir personne, sauf attestation. Les seuls motifs valables d'entrée et/ou de sortie du territoire restent le travail et l'aide aux proches malades. Écoutez à ce propos la réaction des frontaliers qui se sont rendus à la frontière entre Mouscron et Neuville en Ferrain. Alyson Bertinchamps

Depuis samedi, les frontières belges sont ouvertes, mais rejoindre la France n'est pas légal.

Retrouvez l'article original sur notélé