Mouscron 7700

Interdiction de la manifestation "Mouscron en colère- 2ème communiqué

Le collectif « Mouscron en Colère » maintient son appel à la mobilisation concernant la manifestation qu’il souhaite organiser sur le territoire mouscronnois ce samedi 29 février 2020, et ce, notamment, via les réseaux sociaux et la distribution de tracts sur l’entité.

 

Mme la Bourgmestre Brigitte AUBERT souhaite rappeler que la manifestation sollicitée n’a pas été autorisée.
 

En effet, cette demande intervient alors que la Ville de Mouscron et ses services partenaires mettent déjà tout en œuvre pour encadrer et intégrer au mieux le fonctionnement du centre d’accueil pour demandeurs d’asile « le Refuge » dans la vie du quartier et de la commune, et pour accorder le suivi nécessaire aux difficultés rencontrées et les relayer vers les instances adéquates (tel que cela a déjà été fait à l’égard de Mme la Ministre Maggie DE BLOCK lors de sa visite à Mouscron en date du 17 octobre 2019 et à l’égard de Jean-Pierre LUXEN, Directeur Général de Fedasil, lors de divers échanges). L’ensemble du Collège communal reste attentif.


De plus, cette demande de manifestation procure le contexte idéal aux propos extrêmes et haineux, et aux récupérations politiques. L’analyse qui en est faite identifie en outre un risque d’incidents potentiels.

 

Dans ce contexte, les personnes qui ne respecteraient pas cette interdiction de manifester sur la voie publique ce samedi 29 février 2020 se placeront de fait en situation irrégulière.

 

En étroite collaboration, la Ville de Mouscron, Mme la Bourgmestre et les services de police maintiennent leur attention sur l’évolution de la situation, et préparent toutes les mesures qu’il convient de prendre pour garantir la tranquillité publique et la sécurité de tous les citoyens.


Mme la Bourgmestre Brigitte AUBERT fait confiance au bon sens, au pragmatisme et à la compréhension des habitants de la Ville de Mouscron.

Retrouvez l'article original sur Commune