Mouscron 7700

Brigitte Aubert maintient l'interdiction de manifester pour le collectif "Mouscron en colère"

Les membres du collectif "Mouscron en colère" semblent faire peu de cas de l'interdiction de manifester prononcée par la ville à leur encontre.

Les membres du collectif "Mouscron en colère" semblent faire peu de cas de l'interdiction de manifester prononcée par la ville à leur encontre. La manifestation, prévue samedi pour revendiquer la fermeture du centre Fedasil de Mouscron, est maintenue et les membres du collectif continuent à appeler au rassemblement via les réseaux sociaux et en distribuant des tracts. Les autorités ont réagi aujourd'hui: la manifestation est bel et bien interdite et les personnes qui y prendront part seront en situation irrégulière.

Les membres du collectif "Mouscron en colère" semblent faire peu de cas de l'interdiction de manifester prononcée par la ville à leur encontre.

Retrouvez l'article original sur notélé