Antoing 7640

Ryanair va réduire sa capacité de 60% à 40% cet hiver

Ryanair a publié ce jeudi son programme remanié pour l’hiver.

Ryanair a publié ce jeudi son programme remanié pour l’hiver. La capacité sera réduite à 40% cet hiver comparé à 60% l’hiver dernier.

Suite aux restrictions de vols imposées par l’Union européenne, Ryanair a annoncé d'importantes réductions de ses avions basés en Belgique, en Allemagne, en Espagne, au Portugal et à Vienne et la fermeture hivernale des bases de Cork, Shannon et Toulouse. 

Il faut dire que les réservations à terme en octobre connaissent un léger affaiblissement et une diminution significative en novembre et décembre.

La compagnie aérienne a donc décidé de réduire son programme d’hiver qui s’étale de novembre à mars. La capacité passe de 40% au lieu de 60% l’hiver dernier. Ryanair prévoit de maintenir jusqu'à 65% de son réseau de lignes hivernales, mais avec des fréquences de vol réduites. 

Quelles conséquences pour BSCA?

Pour le moment, les aéroports régionaux ont reçu la communication officielle de Ryanair. Mais ils ne savent pas encore à quel point ils seront impactés par cette décision.

Du côté de l’aéroport de Charleroi, on explique attendre le début de la semaine pour recevoir les informations. Etant donné que Ryanair est un partenaire important pour BSCA, il pourrait donc y avoir des impacts mais qui ne sont pas encore quantifiables à l’heure actuelle. 

Des impacts sur l’emploi

Cette réduction a un impact sur le personnel de Ryanair. Même si le PDG du groupe Ryanair assure qu’il veut minimiser les pertes d’emplois. 

"Bien que nous regrettions profondément ces réductions de nos programmes de vols pour l'hiver, elles nous ont été imposées par la mauvaise gestion des voyages aériens au sein de l'UE par les gouvernements. Nous continuons à nous concentrer sur le maintien d'un programme aussi large que possible afin de maintenir nos avions, nos pilotes et notre personnel opérationnels tout en minimisant les pertes d’emplois" a déclaré Michael O’Leary dans un communiqué.

Avant d’ajouter : "Il est inévitable, compte tenu de l'ampleur de ces réductions, que nous mettions en place cet hiver davantage de congés sans solde et de partage de la capacité de travail dans les bases où nous avons convenu de réduire le temps de travail et les salaires, mais c'est un meilleur résultat à court terme que des pertes d'emplois massives."

 

En septembre, la compagnie aérienne irlandaise a annoncé qu'elle comptait licencier 170 personnes en Belgique (106 membres du personnel de cabine et 66 pilotes). Ryanair emploie un peu plus de 500 personnes en Belgique dont la majeure partie à l'aéroport de Charleroi. 

Retrouvez l'article original sur Télésambre