Tournai

C'est la plus étendue de toutes les communes de Belgique (214 km²), c'est la plus ancienne ville de Wallonie, elle est traversée par l’Escaut, elle fût la  capitale d’un royaume, elle est un centre historique préservé et dominé à la fois par la majestueuse cathédrale Notre-Dame aux cinq tours et elle abrite aussi le plus ancien beffroi de Belgique (12e siècle).  Tournai c’est plus de deux millénaires d’histoire.

Tout commence au 1e siècle avant J-C avec l’installation de Turnacum, une petite communauté sur les deux rives de l’Escaut. Cette communauté n’aura de cesse de se développer jusqu’au 5e siècle, époque où elle devient capitale d’un petit royaume, celui de Mérovingiens. Soucieux d’agrandir son royaume, Clovis part à la conquête de la Gaule et installera sa capitale à Paris. Au Moyen-âge, Tournai accueillera un chapitre de chanoines. Ce sera le point de départ d’une période florissante pour la cité scaldéenne, avec l’installation d’un château, d’un port et d’un marché. A la fin du 9e siècle, des invasions normandes mettront fin temporairement fin à cette ère de richesses.

En 1187, Philippe-Auguste, roi de France accorde une charte à la ville. Tournai devient vassale de la couronne française. . Tournai connaîtra à nouveau une période fastueuse qui prendra fin avec les révoltes démocratiques du début du 15ème siècle. Un siècle plus tard, la ville connaîtra une courte occupation anglaise sous Henri VIII avant d'être annexée aux Pays-Bas espagnols de Charles Quint. En 1667, Tournai retourne à la France de Louis XIV et devient capitale des Flandres. Au 18ème siècle, de nouveau un changement de régime et Tournai revient dans le giron autrichien et ce, jusqu’à la Révolution française.

C. Vandelois