Tournai 7500

Tribunal correctionnel de Tournai: un entrepreneur avait échappé à un rapt

En août 2015, un entrepreneur spécialisé dans la construction avait échappé à une tentative d’enlèvement à Chapelle-à-Oie (Leuze-en-Hainaut). Son véhicule avait été pris en sandwich par deux autres véhicules sur un chemin de campagne. Grâce à...

En août 2015, un entrepreneur spécialisé dans la construction avait échappé à une tentative d’enlèvement à Chapelle-à-Oie (Leuze-en-Hainaut). Son véhicule avait été pris en sandwich par deux autres véhicules sur un chemin de campagne. Grâce à une manoeuvre habile, il avait pu fuir les individus armés qui s’étaient cachés dans des champs.

L’enquête a permis de relever un profil génétique dans une voiture des suspects, celui d’un homme condamné en juillet 2016 à Bruxelles. L’homme était membre du Negative Clan, un gang bruxellois qui est passé du rap au proxénétisme. L’individu avait écopé de sept ans de prison pour proxénétisme et viol à Bruxelles. Le tribunal a renvoyé son jugement à cette peine.

Irrecevabilité des poursuites

Le ministère public ne s’était pas opposé à l’absorption de la peine prononcée à Bruxelles car l’affaire avait été qualifiée de fiasco judiciaire car les investigations n’ont pas été menées en profondeur dans ce dossier trimbalé entre Bruxelles et Tournai.

La défense avait d’ailleurs plaidé l’irrecevabilité des poursuites en raison d’erreurs lors de la procédure : pas de retranscription intégrale des auditions, pas d’ordonnance ni de mesure d’exécution au sujet des écoutes téléphoniques, etc.

Le tribunal se réserve à statuer sur les dommages au civil. On ignore qui avait commandité la tentative d’enlèvement contre l’entrepreneur. Le prévenu était en aveux d’avoir monté un traquenard mais il n’a jamais donné l’identité du commanditaire.

Cédric Ketelair

Retrouvez l'article original sur RTBF