Tournai 7500

Le 7e festival Francofaune aura lieu du 2 au 17 octobre à Bruxelles et à La Louvière

La 7e édition du festival de musique Francofaune se tiendra du 2 au 17 octobre, avec 38 concerts sous une forme adaptée aux règles sanitaires, dans 12 lieux à Bruxelles, parmi lesquels le MIMA, le 140, le Hic, LaVallée, le Brass, la Vénerie, le VK et le Botanique, mais aussi à la Louvière pour une soirée.

Le festival de la francophonie a renforcé sa programmation belge, à cause des restrictions de voyage qui voit ses invitations aux artistes canadiens, français et suisses limitées et ses jauges de fréquentation tassées. Mais sa programmation a en grande partie pu être préservée grâce à son ADN, formé en premier lieu de musiques locales dans de petites salles. Seuls quatre concerts ont été annulés et deux ont pu être remplacés.

Beaucoup d’artistes belges sont à l’affiche, comme Marie Warnant, IvanTirtiaux, Kùzylarsen, Mélanie Isaac, et des quasi premières scènes pour des groupes comme Brèche de Roland, Lou K et Bisou de feu. Mais la francophonie internationale sera bel et bien représentée, avec le Canadien Bernhari, le Suisse Jerrycan, les Français Hervé et Petit Prince (aux côtés de la belge Charles).

"L'idée du festival est de mettre en lumière des espèces musicales en voie d'apparition." explique Florent Le Duc, co-directeur du festival. "On est portés par des valeurs de proximité et de circuit court entre les artistes et le public, et de découverte de lieux bruxellois pour permettre aux gens de sortir des sentiers battus. La programmation en elle-même met en lumière toute une forêt d’artistes et pas seulement quelques arbres, qui occupent toute la vue. On espère arriver à être un festival curieux qui se renouvelle chaque année."

Céline Magain, co-directrice, relève que cette édition met particulièrement les femmes à l’honneur avec 17 projets féminins dans la programmation, 13 portés par des hommes et huit projets mixtes. "Il manque encore de femmes musiciennes sur les plateaux. Ici, la parité est vraiment difficile à atteindre. Je pense qu’il faut soutenir les femmes qui étudient la musique et les encourager dans cette voie, et pas nécessairement seulement dans le chant".

La soirée spéciale "Secrètes sessions", réunira une quinzaine d’artistes aux horizons très différents pour des rencontres musicales créatives dont le but est de créer ensemble, en deux heures chrono, un morceau inédit appelé à être joué en concert au festival et à être publié en ligne. La soirée "Fleurs du slam" offrira trois minutes chacun à quatre artistes pour claquer leurs textes. Le public sera également invité à participer, puisque la soirée est à micro ouvert.

Le festival comptera également six sorties d’albums, à savoir ceux de Daniel Hélin, Jules & Jo et Julien Gasc, ainsi que ceux de Petit Prince, Badi et Sages comme des sauvages présentés en collaboration avec Les Nuits Botanique.

Mais l’un des moments forts aura lieu le 7 octobre à l’Atelier 210, avec Alain Chamfort et Jacques Duvall, complices depuis presque 40 ans, qui se prêteront au jeu d’une "carte belge" pour une création exclusive. La jeune génération de musiciens et musiciennes belges (Boris Gronemberger, Aurélie Muller, Catherine De Biasio et Clément Marion) revisitera une douzaine de leurs morceaux sur scène. Le lendemain, ce spectacle sera accueilli par Central au Théatre de La Louvière pour une soirée supplémentaire.

Le programme complet du festival FrancoFaune est disponible sur son site internet.

Et pour découvrir les artistes de cette édition 2020, rendez-vous sur Spotify pour les écouter !

Belga avec Bx1 et RTBF culture

 

 

 

Retrouvez l'article original sur BX1