Tournai 7500

Mort d'Alfred Gadenne: registres à Mouscron, Tournai et Ath, drapeaux en berne à Wattrelos

Le collège communal de Mouscron se dit "consterné par la disparition de son bourgmestre", alors que le corps sans vie d'Alfred Gadenne a été retrouvé ce lundi soir dans le cimetière de Luingne. Un registre de condoléances a été mis à la disposition...

Le collège communal de Mouscron se dit "consterné par la disparition de son bourgmestre", alors que le corps sans vie d'Alfred Gadenne a été retrouvé ce lundi soir dans le cimetière de Luingne.

Un registre de condoléances a été mis à la disposition de la population dès mardi au Centre administratif, rue de Courtrai, 63 à Mouscron.

Dès 9 heures, de nombreux Mouscronnois faisaient la file dans le hall d'entrée du nouvel hôtel de ville de Mouscron pour rendre hommage à leur bourgmestre et signer le registre.

"Alfred c’était notre bourgmestre, indique Xavier, je le côtoie depuis plus de trente ans, dimanche dernier j’ai encore discuté cinq minutes avec lui à son apéritif, avec le sourire comme à son habitude… Cela me fait excessivement mal, ce qui est arrivé c’est affreux" et l'homme de continuer "c’était un humaniste, un homme très ouvert, il pouvait côtoyer tout le monde, ceux de la Haute comme les gens simples, c’était quelqu’un d’intègre avec un esprit formidable. Un exemple. Je n’ai pas dormi de la nuit".

"Moi je le connaissais depuis 1983, j’avais 16 ans, confie Olivier, qui lui aussi faisait la file pour signer le registre, je connaissais bien le bourgmestre d’avant et alors Alfred aussi. C’était quelqu’un de formidable… c’est écœurant ce qui s’est passé, c’est affolant, dans quel monde on vit! Je le connaissais bien, j’ai travaillé 26 ans à la commune, c’était mon chef, c’était quelqu’un de familier, toujours présent pour les gens, au maximum! Tout ce qu’il pouvait faire pour les gens, il le faisait".

L'accueil du centre administratif, où se situe le registre de condoléances, sera ouvert toute la journée ainsi que les jours suivants jusque 20 heures. Et ce, afin de permettre un accès plus aisé à la population qui souhaite rendre hommage au maïeur de Mouscron.

Une minute de silence a également été observée lors de la récréation de 10h00, dans les écoles communales de l'entité de Mouscron pour honorer le bourgmestre, indique la Ville de Mouscron dans un communiqué.

Alfred a toujours montré le chemin de la loyauté, de la justice

Le collège a assuré la famille de l'élu humaniste "de son soutien entier et fraternel" et évoqué un homme "dévoué comme nul autre à sa ville et à ses concitoyens".

"Alfred a toujours montré le chemin de la loyauté, de la justice et d'une gestion humaine des dossiers comme de son personnel."

"Proche de tous, Alfred laisse le souvenir d'une personne de qualité, infatigable, ne ménageant aucun effort pour que Mouscron reste, selon une expression qui lui était chère, une ville où il fait bon vivre."

Le bourgmestre a été égorgé ce lundi et un suspect a été interpellé, a annoncé dans la soirée le procureur du roi de l'arrondissement judiciaire de Tournai-Mons.

Registre de condoléances aussi à Tournai

La Ville de Tournai a également décidé d'ouvrir un registre de condoléances, accessible aux Tournaisiens dès 13h30 ce mardi afin que les habitants puissent rendre hommage au maïeur mouscronnois.

La commune a également décidé de mettre tous les drapeaux en berne sur le territoire de l'entité de Tournai.

Les autorités communales de la Ville de Tournai se disent "abasourdies et choquées à la suite de la disparition tragique du bourgmestre de Mouscron, Alfred Gadenne".

Un drapeau de la Ville de Mouscron en berne sera installé mardi après-midi sur l'hôtel de ville de Tournai et sur la halle aux draps. "Un geste symbolique pour montrer les relations amicales et les importantes collaborations entre les deux principales villes de la région."

Lors du prochain conseil communal de Tournai, le 25 septembre prochain, une minute de silence sera également observée en mémoire d'Alfred Gadenne.

Hommage dans la commune française voisine de Wattrelos

Dominique Baert, maire de la commune française de Wattrelos (Nord), voisine de Mouscron, a elle aussi décidé de mettre les drapeaux de la mairie en berne pour honorer la disparition du bourgmestre de Mouscron.

"L'horreur, la consternation, l'effondrement ! Les mots sont faibles pour décrire ce que j'ai ressenti lorsque, ce lundi 11 septembre soir, j'ai appris l'assassinat sauvage (le chef d'accusation n'a toutefois pas encore été déterminé, ndlr) de mon voisin, collègue et ami, Alfred Gadenne", a déclaré Dominique Baert.

"Je fais mettre les drapeaux de l'hôtel de ville en berne, car Wattrelos a perdu un ami, un allié, un partenaire fidèle et, face à l'ignominie et à l'horrible, la République (française, ndlr) et le Royaume (de Belgique, ndlr) sont solidaires plus que jamais !", ajoute le maire, ému par la disparition d'Alfred Gadenne.

RTBF avec agences

Retrouvez l'article original sur RTBF