Colfontaine 7340

Campagne BOB : chiffres en baisse dans le Borinage

Les premiers chiffres concernant la campagne BOB 2020/2021 qui se déroule jusqu'au 25 janvier prochain sont tombés et dans la zone de police boraine, ils sont en baisse.

Les premiers chiffres concernant la campagne BOB 2020/2021 qui se déroule jusqu'au 25 janvier prochain sont tombés et dans la zone de police boraine, ils sont en baisse. En effet, sur les 1835 conducteurs contrôlés jusqu'à présent, 129 étaient positifs, soit une moyenne de 7%. C'est moins que les années précédentes et sans surprise la fermeture des cafés et restaurants joue un rôle. Les automobilistes sous l'influence de stupéfiants sont par contre en hausse.

« J'espère que ce taux à la baisse le restera même après le confinement », déclare Betrand Caroy, responsable du service circulation à la zone de police boraine. « Cela voudrait dire que certaines personnes réfléchissent aux dangers de la conduite sous influence et à l'importance de désigner un BOB. »

L'autre répercussion du Covid, peut être moins attendue quant à elle concerne les documents d'assurance et de contrôle technique.

« Les gens prennent souvent comme excuse le délai supplémentaire qui avait été accordé pour passer au contrôle technique, mais celui-ci n'est pas extensible. L'autre problème, ce sont les assurances. Certains automobilistes font le choix de ne plus payer mais imaginez les conséquences en cas d'accident ! Je sais que la période est compliquée financièrement pour tout le monde mais nous sommes là pour faire respecter la législation, pas le choix... », ajoute-t-il.

36055_bilan_boraine_jfe-1.png

Par ailleurs, les équipes de la zone de police boraine avaient été renforcées pour le réveillon de nouvel an mais finalement la nuit de la Saint-Sylvestre s'est déroulée sans évènement majeur. Pas de rassemblement de type « lockdown party », par contre plusieurs PV ont été dressés notamment pour des feux d'artifice qui étaient pour rappel interdits.

« C'est vrai que nous avions une crainte que les appels pour tapage explosent le soir du nouvel an mais de manière générale c'était relativement calme » admet Jean-Marc Delrot, Chef de Corps de la zone. « Nous avons simplement eu, notamment, quelques interventions pour des feux d'artifice par exemple. Le but en les interdisant était évidemment d'éviter des blessés qui auraient engorgé les hôpitaux qui sont déjà bien occupés... » conclut-il.

Couvre-feu, courses en solitaire et port du masque, entre autre, autant de règles qui restent d'application en 2021. Les équipes de proximité sont sur le terrain pour les faire respecter. Le prochain comité de concertation est prévu ce vendredi 8 janvier.

Retrouvez l'article original sur TéléMB