Saint-Ghislain 7330

Liège : une expo inédite de l'œuvre d'Alberto Giacometti à la Cité Miroir

C’est une exposition exceptionnelle qui débute ce week-end à la Cité Miroir à Liège. Elle revient sur 30 ans de la vie et de l’œuvre du sculpteur suisse Alberto Giacometti. L’exposition invite à découvrir le travail d’après-guerre de l’artiste, marqué par la philosophie de son ami Jean-Paul Sartre.

C’est une quête qui aura duré toute une vie. Celle d’un artiste qui cherche à tout prix à représenter l’être humain, à le décoder. Au travers de figurines anonymes mais aussi des portraits de ses proches. Emilie Bouvard, commissaire de l’exposition : "Giacometti s’intéresse à l’humain, c’est vraiment le cœur de son travail. Pour ça, il revient à la base, aux origines, il se pose des questions d’artiste qui sont des questions fondamentales pour un sculpteur : Quelle est la bonne dimension d’une sculpture ? Comment rendre compte d’un visage, de la manière dont les parties du visage forment un tout ? Comment donner à penser que d’une matière qui est gluante, qui est divisible, qui n’est pas expressive, on arrive à un corps qui a une unité et qui fait sens ? Et ça, c’est vraiment très important parce que c’est ce à quoi nous-mêmes on est confrontés sans cesse dans le rapport à autrui".

 

 

Un portrait de Simone de Beauvoir, amie du sculpteur

Parmi les 35 sculptures exposées, ce portait d’à peine quelques centimètres de haut de Simone de Beauvoir, philosophe, épouse de Jean-Paul Sartre et amie de Giacometti. Le portrait n’a pas été choisi au hasard, comme l’explique Emilie Bouvard : "Cette exposition, c’est une rétrospective en quelque sorte de l’œuvre de Giacometti qui est très représentative de son travail des années 35 à 65 et qui se fait sous l’angle et avec l’accompagnement de Jean-Paul Sartre, et notamment d’un texte très important qu’il a écrit en 1948 et qui s’appelle "La recherche de l’absolu".

Une première en Belgique

Cette rétrospective à la Cité Miroir de Liège est singulière. C’est la première fois qu’une exposition uniquement consacrée à Alberto Giacometti se tient en Belgique, comme le précise Jean-Michel Heuskin, le directeur de la Cité Miroir : "C’est le résultat d’une rencontre assez exceptionnelle il y a deux ans avec la fondation. Je suis allé les trouver pour leur dire : on a un lieu magnifique, on voudrait accueillir Giacometti, qu’est-ce que vous en pensez ? Et tout de suite, ils ont été séduits par le lieu, intéressés par la philosophie de la Cité Miroir. Pour nous, c’est vraiment l’aboutissement de deux ans de travail, et c’est un résultat assez exceptionnel".

Si l’exposition nous invite dans l’intimité de l’atelier de l’artiste, elle nous permet également de découvrir avec lui le Paris des années 60. Au total, 52 dessins sur papier-calque nous emmènent en balade aux côtés d’Alberto Giacometti.

Retrouvez toutes les infos sur le site de la Cité Miroir.

Marie Bourguignon (RTBF Culture)