Bernissart 7320

Le DJ hervien Antoine Simar, se réinvente en créant un commerce de bières spéciales

Dans son commerce "L"Apero", le DJ vend des bières spéciales et propose des dégustations. Du 100% belge!

L’impact de la crise sanitaire sur l’événementiel est colossal. Depuis le mois de mars, de nombreuses personnes sont au chômage technique. Antoine Simar, un DJ et organisateur d’événements de la région, a donc décidé de se réinventer. Le Hervien a créé un nouveau point de vente pour les amateurs de bières spéciales.

Antoine Simar est bien connu dans le monde de la nuit. Malheureusement, depuis mars, tout est à l’arrêt. Le Hervien a donc décidé de se réinventer en créant son commerce "L’Apéro by Antoine". "J’ai toujours été passionné par le monde de la nuit, mais aussi par la bière spéciale. J’ai transformé toute une pièce de ma maison en magasin. J’ai voulu créé un endroit où les palettes en bois viennent mettre en valeur les 150 marques de bières spéciales que j’expose", se réjouit Antoine.

Des dégustations sur place

L’ouverture a eu lieu hier et l’étalage a déjà été pris d’assaut par des amateurs. Mais pas de tracas, Antoine a du stock. En plus d’un magasin, cet Hervien a créé un lieu de rencontre. Tous les soirs, il organise des dégustations. Pour prendre rendez-vous, un simple coup de téléphone suffit.

Des livraisons à partir d’une certaine somme

Quant à ceux qui ont envie de rester chez eux, pas de problème, le magasin vient à eux. "À partir d’un certain montant, je peux livrer la commande. Plus la somme est importante, plus je fais de kilomètres. Je me suis dit que différentes personnes ne voulaient pas trop se déplacer pour prendre l’apéro en pleine crise sanitaire, alors ils peuvent recevoir leur panier chez eux", détaille-t-il.

Des produits 100% belge

Avec le panier, de quoi boire, mais aussi de quoi manger, le tout est 100 % belge. Ce vendredi, Antoine installe un petit chapiteau devant chez lui. De cette manière, les apéros dégustations pourront avoir lieu. Qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige.

Lorsqu’il pourra reprendre son activité dans l’événementiel, Antoine continuera à s’occuper de son commerce qui semble bien parti pour régaler les papilles de toute la province. 

P.J. pour Vedia