Estinnes se voit de loin

Les onze éoliennes implantées sur le territoire de la commune d’Estinnes sont considérées comme les plus puissantes au monde, le parc éolien est censé alimenter en électricité un potentiel de 50.000 ménages. L’implantation de ce parc à Estinnes n’est pas le fruit du hasard, la plaine s’étend à perte de vue et offre une zone complètement dégagée qui a permis cette installation sur terrain de deux kilomètres sur trois.

Les vastes étendues d’Estinnes ont aussi permis la création d’une vaste vignoble, le Vignoble des Agaises, 18 hectares, 180.000 pieds de vigne, le plus grand domaine belge. On y produit excellent vin effervescent, 100 % chardonnay. Goutez c’est du belge !

Au loin, d’où qu’on soit dans l’entité on aperçoit la silhouette de l’Abbaye de Bonne-Espérance. Elle est située dans le village de Vellereille-les-Brayeux. Fondée en 1130 par Odon. Aujourd’hui, c’est un important collège d’enseignement. C’est la seule abbaye hennuyère dont les bâtiments ont survécu aux destructions de la Révolution française. L’abbaye de Bonne-Espérance figure sur la liste du patrimoine exceptionnel de la Région Wallonne.

A l’époque carolingienne, Estinnes-au-Mont est une des plus importantes propriétés foncières, elle constitue une villa royale. C’est le 1er mars 743 que Carloman, fils de Charles Martel et frère aîné de Charlemagne, convoque le synode de Leptines (ancien nom d’Estinnes), réunissant le haut clergé et l’aristocratie. Ce synode a pour but de mettre fin aux pratiques païennes, afin de faciliter la christianisation des habitants de la région.

C. Vandelois