La Louvière 7100

Imprudence ou malveillance? 600 m2 de roseaux en flammes en bordure des étangs de Strépy: une catastrophe pour la nature

Ce n'est pas une catastrophe naturelle, mais c'est une catastrophe pour la nature: ce samedi, vers 17h, 600 mètres carrés d'une zone Natura 2000, située en bordure des étangs de Strépy, côté maurageois, sont partis en fumée.

Des dégâts considérables pour la flore et la faune locales car cette roselière (zone occupée par des roseaux) était fréquentée par de nombreuses espèces d’oiseaux, mais aussi des batraciens et des cygnes.

Ils sont au minimum partis, regrette Jérome Bierlaire, le garde des étangs, interrogé par la RTBF, mais on était en pleine période de nichée, et il est aussi probable que celle-ci ait été emportée par les flammes, malgré l'intervention efficace des pompiers de La Louvière.

La police de La Louvière mène l’enquête, et a déjà receuilli de nombreux témoignages: si l'incendie n'est pas volontaire, il est au minimum lié à une imprudence:  "C'est un acte qui aurait pu avoir de graves conséquences sans les précieuses interventions des hommes du feu et de notre garde", souligne le gérant des étangs de Strépy, qui tient à rappeler qu’il est interdit de faire du feu ainsi que d’allumer des barbecues directement au sol.

X.L. avec Luciano Arcangeli

Retrouvez l'article original sur RTBF