Jurbise 7050

Campagne de sensiblisation contre le téléphone au volant!

Cette après-midi à Auvelais la zone de Police Samsom organisait une campagne de prévention pour lutter contre l’utilisation du GSM au volant.

Cet après-midi à Auvelais la zone de Police Samsom organisait une campagne de prévention pour lutter contre l’utilisation du GSM au volant. Ce contrôle est associé à la campagne de prévention contre la distraction sur les route faite par l’AWSR. 

La zone de police Samsom organise avec l’Agence wallonne pour la sécurité routière une campagne de prévention pour lutter contre l’utilisation du GSM au volant.  En parallèle avec la campagne de sensibilisation de la distraction sur les routes faite par l’AWSR.

« On est sur une campagne de sensibilisation sur les distractions sur la route.  Elles ne concernent pas seulement le GMS au volant mais c’est la figure de proue de la distraction et l’idée c’est de rappeler les risques qu’il y a utiliser son téléphone au volant » explique Michael Scholze, porte-parole de l’AWSR.

Si on utilise le kit main libre de notre voiture, les risques d’accident sont multipliés par trois. Lors d’un envoi de SMS ce risque est 23 fois plus grand.  

« Nous avons organisé ce contrôle aujourd’hui avec une sensibilisation pour les automobilistes pour l’usage du téléphone au volant.  Nous avons mis des équipes en place sur certains grands axes avec des policiers qui sont en observateurs et des motards qui interceptent sur bases des directives données par les policiers observateurs. Et parfois si les motards constatent eux-mêmes, ils interceptent directement  le conducteur du véhicule pris en infraction. Directement, il va être identifié, les remarques vont être faites par rapport à l’usage du téléphone. Il y aura bien entendu une verbalisation et une sensibilisation » explique Christophe Liegeois, directeur des opérations de la zone de police Samsom.

En 2020, 5 à 25% des accidents de la route ont été causés par le téléphone au volant.

« Les Wallons reconnaissent facilement ce besoin d’utiliser leurs téléphones.  Donc là, ce qu’on essaie de faire, c’est sensibiliser les gens, on ne leur dit pas de ne pas utiliser leurs téléphones, on leur dit d’éviter de le faire au volant » exprime Michael Scholze, porte-parole de l’AWSR.

Il est important de savoir que simplement tenir votre téléphone en main ou regarder votre écran est une infraction du second degré dans le Code de la route et est punissable d’une amende de 116€.

Chaque année des campagnes de prévention sont organisées par la zone de police.

« C’est un point d’attention de notre point nationale de notre sécurité. Donc, tout au long de l’année, nos motards en particulier dans la zone de police, sont attentifs et d’office interpellent la personne qui utilise son téléphone au volant. Une fois le véhicule intercepté, on discute avec la personne», précise Christophe Liegeois, directeur des opérations de la zone de police Samsom.

Lorsque vous conduisez, concentrez-vous sur les notifications de la route et non celles de votre téléphone.

Clara Declercq pour TéléSambre

Retrouvez l'article original sur Télésambre