Quévy 7041

Quévy - Un budget qui fait l'unanimité

C'est ce 28 décembre que la commune de Quévy a voté son budget pour l'année 2021.

C'est ce 28 décembre que la commune de Quévy a voté son budget pour l'année 2021. Ce budget présente un excédent de 29972 euros. Pour rappel, la commune est toujours sous plan de gestion. Les impasses budgétaires du passé semblent oubliées et malgré la situation sanitaire, les finances restent maîtrisées. 

Ici pas de visioconférence pour le budget. Les conseillers se sont donc retrouvés pour notamment approuver le budget pour l'année 2021. Les prévisions sont plutôt rassurantes puisque le boni de l'exercice propre est évalué à 29.972 euros. Le bas de laine communal se monte lui à 3.030.588 euros. La commune arrive à faire des provisions en vue des années à venir qui risquent d'être difficiles. "L'impact de la crise sanitaire se marquera plutôt à partir de 2022", comment David Volant, l'Echevin des finances (MR+). 

david.png

 

Un mot d'ordre : maîtriser les dépenses

Pour confectionner ce budget, tous les postes ont été scrupuleusement analysés pour faire la chasse au moindre gaspi. Les dépenses de personnel qui représente 47% du budget ordinaire sont surveillées de près.

"La restructuration de certains services et le renforcement de certaines équipes sont à l'ordre du jour. Trois nouveaux agents, deux pour le service technique et un pour le service finances seront engagés. Un conseiller en aménagement du territoire prendra également ses fonctions, explique l'Echevin des finances. Mais au- delà il faut surveiller le taux d'absentéisme dans le personnel qui sur deux ans représente le travail de 10 équivalent temps plein", poursuit-il. 

Au niveau des dépenses de fonctionnement, la chasses au gaspi est ouverte. L'achat de nouveau matériel et outils permettront de faire des économies. Il faudra aussi revoir la performance énergétique des bâtiments pour faire des économies d'énergie.

"Ce qui est positif, c’est la poursuite des économies en frais de fonctionnement de l’Administration communale notamment par la chasse au gaspillage", souligne Louis Nicodème, chef de file de l'opposition Ensemble Dès Demain (EDD).

 

Zone de police et CPAS en augmentation!

Au niveau des dépenses de transfert, on note quelques augmentations. Si l'apport à la zone de secours reste stable grâce à l'intervention de la Province de Hainaut, ce n'est pas le cas de la part communale dans le budget de la zone de police Mons-Quévy. La commune devra allonger 70.000 euros en plus. La zone de police coûtera donc 645.000 à Quévy, ce que regrette l'Echevin des Finances. La commune augmente de 131.000 euros son intervention dans le budget du CPAS. 1.332.000 euros, c'est le montant de la part communale pour l'aide sociale, une augmentation due notamment à la demande croissante au niveau du revenu d'intégration sociale. 

Des travaux à gogo pour 2021

Pour les différents projets prévus en 2021, Quévy a prévu un montant de 2.359.411 euros. Parmi les gros postes, on note la réfection de l'école communale d'Havay pour un montant de 750.000 euros subsidiés. L'école de Quévy-le-Grand sera elle mise en conformité. Beaucoup de travaux sont prévus pour rénover des voiries et les égoutter. Un million d'euros est prévu pour rénover et égoutter les rues Basse, Reine Astrid et Saint-Brice à Aulnois. Les travaux commenceront en 2022. 850.000 euros sont prévus pour refaire la Place d'Asquillies, la rue Léonce Spinette et la rue de France. Plusieurs autres rues seront refaites : la rue du 9 novembre, celle des Montrys, la rue du Dr Harvengt, celle du Quesnoy et celle de Villers. 

L'opposition souligne la nécessité de remettre en état plusieurs voies lentes  (sentiers, etc…) pour constituer progressivement un réseau pour usagers lents à Quévy. " Prévoir un budget pour les chemins agricoles est aussi une nécessité", rappelle Louis Nicodème pour EDD.

oppo_quevy.png

Des projets dans les cartons

Parmi les projets inscrits au budget 2021, on note aussi la mise en route progressive du plan communal de mobilité et du plan communal de développement rural. Grâce à ces plans, la commune peut espérer avoir de nombreux subsides pour soutenir ses projets. Parmi ceux-ci la réalisation, déjà évoquée en 2020, d'un nouvel hôtel communal dans l'ancien lycée secondaire (qui appartient toujours à la Fédération Wallonie-Bruxelles). La commune compte aussi développer son plan communal de propreté, un plan qui prévoit la pose de caméra pour surveiller les incivilités, la mise en place de panneaux d'information, la réalisation de caniparc.  Pour les animaux toujours, Quévy envisage de créer un cimetière pour animaux domestiques! 

"Vu les coûts relatifs aux mesures contre le COVID, certaines dépenses en extraordinaire ne se feront pas ou ne se feront que si un subside est accordé (des actions du plan propreté, pose de certains luminaires). L’achat de nouveaux GSM pour le personnel est reporté sine die" , commente l'opposition EDD.

Néanmoins  quelques remarques, le budget 2021 a été adopté à l'unanimité pour la deuxième année consécutive. 

 

 

Retrouvez l'article original sur TéléMB