Mons 7000

Livraisons à vélo gratuite pour les clients des petits commerces montois

Les commerçants et leurs représentants le disent et le répètent: si vous voulez que vos magasins préférés survivent, ne les oubliez pas en cette période de confinement.

Car même si les portes sont fermées et les volets baissés, à l'intérieur des boutiques, les commerçants se battent pour garder un contact avec leur clientèle. Via les réseaux sociaux ou leur site, ils continuent de travailler en "click and collect". Pour les soutenir et les encourager, l'asbl Gestion Centre-Ville Mons offre aux commerçants montois la livraison gratuite de leurs produits jusqu'au domicile de leurs clients. Et histoire d'encourager en même temps la mobilité douce, ces livraisons se font à vélo, avec la collaboration de la société "Le coursier wallon". Entre le 17 novembre et le 15 décembre, chaque commerçant a droit à 10 livraisons gratuites par semaine (pour des colis de 10 kilos maximum). Hilele Henini, directeur de l'asbl espère ainsi encourager les clients à faire leurs achats dans les commerces locaux: "Comme on sait que les commerçants sont là et qu'ils travaillent toujours à l'intérieur de leurs commerces fermés, on voulait leur donner un coup de pouce et leur dire qu'on est toujours avec eux".

Olivier Bringard (Le Coursier wallon) et son équipe sont habitués à transporter des charges importantes à vélo, dans rayon d'environ 6 km autour du centre-ville: "on sous-estime la capacité du transport à vélo, on peut aller jusqu'à 300 kg puisqu'on a des remorques, on peut donc transporter des cadeaux, des jouets, du vin, des vêtements… on peut vous refaire votre garde-robe!".

Loredana, patronne de la boutique de prêt-à-porter Hexagone a saisi cette offre de livraison gratuite pour ses clients. Elle témoigne de la difficulté de travailler en cette période de confinement: "c'est dur, on n'a pas encore de prime pour tout ce qui est vestimentaire…". La commerçante déploie donc beaucoup d'efforts pour rester en contact avec ses clientes. Heureusement, les fidèles sont là, elles commandent en ligne et viennent retirer la marchandise sur place. "Mais certaines ne peuvent pas se déplacer, c'est donc vraiment une bonne idée de nous permettre de les livrer à vélo, ça nous épargne des frais de livraison et ça fait gagner du temps".

Ce jour-là, Loredana confiait des cadeaux d'anniversaire à livrer à deux petites filles, des clientes ravies de savoir que les paquets leur seraient livrés à vélo.

Isabelle Palmitessa

Retrouvez l'article original sur RTBF