Nassogne 6950

La Flandre recrute en Wallonie et pas besoin de connaître le néerlandais pour postuler

Si vous ne trouvez pas de travail en Wallonie, osez jeter un coup d’œil en Flandre.

Rien qu'en 2018, le Forem a reçu 83.000 offres d'emploi de la part de son pendant flamand, le VDAB. Des jobs dans l'agroalimentaire, la construction ou encore la logistique. Et pas besoin de bien connaître le néerlandais pour postuler. C’est le message de la Werkweek organisée cette semaine dans les Forem.

51.000 Wallons (4.4% des salariés de la région) vont déjà travailler chaque jour en Flandre, dont 23.000 Hennuyers (6% des salariés de la province). Et à Mouscron, la proportion grimpe à 16%.

Des entreprises flamandes où l'on parle français

Mais il reste de nombreuses places à prendre. Notamment dans les provinces de Flandres occidentale et orientale, proches du plein emploi. Les métiers en pénurie se trouvent entre autres dans l'industrie agro-alimentaire, la construction, la logistique et les titres-service.

Et la question de la langue semble désormais secondaire. "Quatre offres d'emploi sur cinq transmises par le VDAB au Forem ne demandent pas qu'on connaisse la langue flamande au départ", explique Catherine Roelants, chargée de communication au Forem. Parce que dans les entreprises qui recrutent, les équipes en place sont bilingues, voire francophones.

Le Job Day ce 25 octobre à Mouscron

Toute cette semaine, des conseillers du VDAB sont présents dans les Forem. Et avec eux, on peut postuler directement pour un job en Flandre. Mais si vous préférez négocier directement avec le patron, rendez-vous au Job Day, un salon de l'emploi qui se tiendra à Mouscron le 25 octobre. Seize entreprises flamandes y participent.

Il y a aussi le projet européen Emploi sans frontière, avec des visites d'entreprises prévues ce jeudi et lundi prochain. Les initiatives ne manquent pas pour vous aider à sauter le pas.

Pierre Wuidart

Retrouvez l'article original sur RTBF