Daverdisse 6929

Inondations à Rochefort: la maison de Gilbert et Murielle a été engloutie

Notre journaliste Morgane Halloy était ce matin à Rochefort: elle découvre une maison rasée, engloutie. "Il ne nous reste rien", craque Gilbert. Ce sont sans doute les plus grands sinistrés de Rochefort.

"Mes photos ne rendent pas compte de l'ampleur de la situation, c'est apocalyptique", raconte Morgane Halloy, première journaliste de Matélé à avoir pu rejoindre Rochefort et Jemelle ce vendredi matin. "Il y a du mazout partout, il y a des trous dans les chaussées où le mazout stagne, il y a des tonnes et des tonnes de déchets partout."

Rue du Hableau, elle rencontre Gilbert Snoeck et Murielle Lamotte, parents de deux enfants de 16 et 9 ans. Ils habitaient là depuis deux ans, il n'y avait plus eu d'inondations depuis 1986, et ont absolument tout perdu en quelques heures. Leur maison est non seulement sinistrée mais a été engloutie:

Mercredi vers 22h, le toit s'est soulevé, les carreaux ont explosé, les murs ont cédé. J'ai pu sauver la voiture et deux motos, c'est tout. Je n'ai plus qu'un short et un t-shirt. Les enfants n'ont plus rien non plus, ils n'ont eu le temps de rien emporter. Tous les souvenirs sont perdus, les photos de mes parents décédés, tout.

La rue Paul Nizan, qui passe sous le pont, est quant à elle impraticable: le tarmac est toujours présent, mais la rue n'est plus stable: tous les bas-côtés ont été creusés par des ravines.

Rue Paul Nizan à Rochefort: chaussée instable, l'eau a sapé les fondations

 

A Jemelle, l'eau s'est retirée, laissant des tonnes de déchets sur les voiries et ayant détruit la chaussée par endroits, notamment rue de la Lomme.

Rue de la Lomme à Jemelle: la chaussée est complètement détruite

Retrouvez l'article original sur MAtélé