Wellin 6920

Dernière ligne droite pour le recrutement du Parlement Jeunesse!

Après une édition reportée, le Parlement Jeunesse Wallonie-Bruxelles peut enfin fêter son 25ème anniversaire. Il termine aussi sa campagne de recrutement : les jeunes de 17 à 26 ans ont jusqu'au 1er novembre 2021 pour postuler et découvrir le métier de député ou de journaliste politique.

Le Parlement Jeunesse Wallonie-Bruxelles est une mini-simulation parlementaire apartisane. Depuis 25 ans, il offre à 120 jeunes Belges de 17 à 26 ans l'opportunité de découvrir le travail législatif d'une démocratie représentative et d'incarner le rôle d'un député, d'un ministre, d'un président de commission, d'un chef de groupe ou d'un journaliste politique

Le rôle du Parlement Jeunesse est donc de faire découvrir le métier de parlementaire, mais il permet surtout aux jeunes participants d'apprendre à s'exprimer, à développer leur esprit critique, à construire des arguments et à s'intéresser au débat démocratique.

Lors d'une simulation de cinq jours, les apprentis députés travaillent sur quatre projets fictifs de décret. Ils doivent les modifier, les débattre en commission ou en séance plénière dans l'hémicycle du parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles et enfin, les voter en fin de semaine. En plus de ce travail parlementaire, une équipe presse est en charge de couvrir chaque jour la simulation avec un journal papier et un journal télévisé.

Les quatre projets de décret de cette année sont déjà connus : la lutte contre le racisme dans l'enseignement via une politique décoloniale, la libéralisation du secteur culturel, la suppression du sans-abrisme via le programme Housing First et enfin, la promotion d'une vie de qualité en démystifiant la mort. Les projets retenus s'inscrivent dans les débats sociétaux actuels. 

Sortir de sa zone de confort

Delara Pouya – une étudiante originaire de Soignies - s’investit dans le Parlement Jeunesse depuis 5 ans ! Après avoir été députée, attachée presse, présidente de commission, elle occupe le poste de présidente de l'association depuis deux ans - l’édition de l’année passée a été annulée à cause du covid.

Pour elle, le Parlement Jeunesse, c’est avant tout une aventure humaine. " J’ai pu sortir de ma zone de confort et rencontrer des jeunes de tous les horizons avec lesquels j’ai forgé une amitié en béton…D’un point de vue professionnel, j’ai pu développer des compétences importantes liées au travail équipe, mais aussi à la prise de parole en public et aux capacités argumentatives. "

Argumenter et prendre la parole en public dans un hémicycle, c’est justement un sacré défi pour certains jeunes ! Mais Delara se montre rassurante. "On est tous stressés et on a tous aucune idée de ce qu’on a fait ! Personne n’est préparé à prendre le siège d’un député, alors on improvise. Le plus important, c’est de ne pas se laisser bloquer par ce sentiment de peur ou d’illégitimité. Chacun a sa place partout où il a envie d’aller, y compris au Parlement Jeunesse. "

Pour la présidente, une telle simulation politique est aussi une nécessité sociétale pour expliquer aux jeunes comment fonctionne notre système démocratique. "C’est d’autant plus important aujourd’hui avec la montée des extrêmes et des théories complotistes. Cela prouve qu’il y a un vrai problème de connaissance du fonctionnement interne de l’Etat."

Delara met enfin en avant le rôle central du Parlement jeunesse dans la construction de ses opinions personnelles. " Une simulation parlementaire, ça permet d’écouter les opinions des autres, de s’en servir pour nourrir les siennes, d’ouvrir la bulle d’opinions dans laquelle les réseaux sociaux et notre entourage ont tendance à nous enfermer. C’est primordial pour une citoyenneté vive ! "

Comment rejoindre le Parlement Jeunesse?

Informations pratiques:

La campagne de recrutement a lieu jusqu'au 1er novembre 2021.

Pour vous inscrire vous devez envoyer une lettre de motivation et remplir le formulaire de candidature ici. Si vous avez déjà postulé l'année passée, vous pouvez la confirmer, la modifier ou l'annuler.

La simulation a lieu du 27 février au 4 mars 2022 (vacances de Carnaval). Vous devez donc être disponible à ces dates-là. Elle aura lieu au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles et l’auberge de Jeunesse " SleepWell " à Bruxelles. La simulation a lieu à Bruxelles, mais le Parlement Jeunesse veille à toucher toutes les provinces de la Fédération et vise une diversité économique et socio-culturelle.

L'inscription vous coûtera 40 euros tout compris.

Pour plus d'informations : https://www.parlementjeunesse.be/

M.J. avec M.M.