Bouillon 6831

Manifestation pour les pensions : entre 55.000 et 70.000 personnes ont défilé à Bruxelles

La majeure partie des manifestants présents à Bruxelles pour défendre des pensions “dignes” sont arrivés à la gare du Midi.

La majeure partie des manifestants présents à Bruxelles pour défendre des pensions “dignes” sont arrivés à la gare du Midi. Le cortège se disloque progressivement. La police de Bruxelles n’a recensé aucun incident, a-t-elle indiqué à l’agence Belga.

Entre 55.000 (selon la police) et 70.000 personnes (selon les syndicats) ont participé à cette marche à travers les rues de Bruxelles. Les manifestants avaient quitté les alentours de la gare du Nord à Bruxelles vers 11h pour protester contre les réformes prévues par le gouvernement fédéral. Le cortège a emprunté les boulevards Albert II, Botanique, Pachéco, de l’Impératrice, de l’Empereur avant de descendre la rue des Alexiens pour rejoindre le boulevard Lemonnier jusqu’à la gare du Midi. La plupart des boulevards ont été rouverts à la circulation.

Munis de pancartes plaidant pour des pensions “justes” et au rythme des pétards, les manifestants ont quitté le boulevard Albert II où ils s’étaient réunis dès 10h.

“Stop au massacre”, s’exclame Robert Vertenueil, secrétaire général de la FGTB. “Le gouvernement a pris l’habitude de s’en prendre aux plus faibles, aux chômeurs, aux malades et aux pensionnés. Il doit renoncer définitivement à l’introduction de la pension à points tant que nous n’avons pas discuté du fond de ce système.”

Les syndicats réclament également une véritable reconnaissance de la pénibilité des carrières professionnelles. “Nous voulons un système de pensions digne et suffisant pour vivre, pas travailler plus pour gagner moins”, ajoute Marie-Helene Ska, secrétaire générale de la CSC.

► Lire aussi : Manifestation pour les pensions: les transports en commun perturbés, voici les lignes qui circulent

► Lire aussi : Les services de Bruxelles-Propreté perturbés ce mercredi

CGLSB, FGTB et CSC déplorent l’amateurisme du gouvernement au sujet des pensions. L’inquiétude des syndicats porte principalement sur le débat relatif à l’introduction de la pension à points, souligne le porte-parole du syndicat chrétien ACV (pendant flamand de la CSC), David Vanbellinghen. Il évoque l’incertitude que le système suggère pour les employés, “or c’est vraiment la dernière chose que l’on souhaite lorsqu’on est plus âgé”. “Cette manifestation sera réussie si le gouvernement finit par discuter dans le calme en concertation avec les partenaires sociaux”, commente encore le porte-parole.

 

Avec Belga – Photos : Thomas Dufrane et Belga/Dirk Waem

■ Duplex de Martin Caulier et Charles Carpreau.

La majeure partie des manifestants présents à Bruxelles pour défendre des pensions “dignes” sont arrivés à la gare du Midi.

Retrouvez l'article original sur BX1