Aubange 6790

Licencié le jour de la naissance de sa fille, Piotr se lance dans le shiatsu

C'est une histoire spéciale qu'a vécue Piotr Nowak : Alors que sa femme accouchait, son entreprise fermait ses portes, et licenciait le personnel, dont Piotr lui-même. Mais il a décidé de se lancer dans une aventure folle : effectuer des initiations au shiatsu.

A 35 ans, Piotr Nowak vit sur la frontière franco-belge, à trois kilomètres de l'abbaye d'Orval. Il est belge, mais sa femme est française. Son histoire est peu commune. Ouvrier chez AGC Athus, on lui annonce en mars 2015 que le site fermera définitivement ses portes dans l'année.

Ce 4 mars 2015 a été fort en émotions pour Piotr. "Le jour où ma femme a accouché, j’ai appris au travail que l’entreprise allait fermer et qu’on serait licencié, raconte l'ancien ouvrier d'AGC. Je n’ai pas osé en parler à ma femme, pour ne pas la décevoir. Mais elle l’a remarqué, et elle m’a motivé à me lancer dedans alors que j’avais le moral dans les chaussettes."

La découverte du shiatsu à travers l'aïkido

Mais le shiatsu ne lui est pas tombé dessus par hasard. En effet, Piotr suivait des cours d’aïkido depuis un bout de temps quand il s'est découvert un intérêt pour le shiatsu. "J'ai pu découvrir le shiatsu à travers l’aïkido grâce à un ami professeur d'aïkido, explique-t-il. Il organisait des week-ends auxquels il invitait les intéressés pour des initiations de shiatsu par exemple. Et lors d'un de ces week-ends, j’y ai rencontré la directrice de mon école de shiatsu."

Le courant passe tout de suite entre eux deux, ils sont sur la même longueur d'ondes. Il décide donc de suivre des études de shiatsu. Depuis, sous les encouragements de sa femme, l'aïkidoka de 35 ans s'est motivé à lancer son propre projet d'initiation au shiatsu en parallèle à ses études. Aujourd'hui au chômage, il prend son temps pour mettre en place son réseau autour du shiatsu, qu'il pratique pour le moment gratuitement pour se construire son propre réseau de patientèle.

Le shiatsu, un moyen de se relaxer

Le shiatsu est une technique de massage japonais qui ressemble à de l'acupuncture manuelle. "On travaille les points d’acupuncture avec nos doigts, indique cet initiateur au shiatsu. Si vous avez peur des aiguilles d'un acupuncteur, nous vous conseillons le shiatsu. Nous réalisons nos massages sur un futon au sol, pas sur une table. Tout se fait habillé."

Ce massage apporte une relaxation et une détente totales, et travaille beaucoup sur le côté énergétique. Le shiatsu est plutôt complémentaire du yoga. "On veut retirer les blocages dans le corps pour que l’énergie circule à nouveau. On peut voir ça comme des aimants : on appuie sur un point, et l’énergie s'y déplace."

Devenez adepte du shiatsu

S'il entame son deuxième cycle d'apprentissage, Piotr Nowak veut se donner la possibilité de réaliser ses ambitions. "Pour le futur, je vois plusieurs axes possibles : donner des soins aux particuliers et donner des ateliers à du personnel d'entreprises pour qu’ils aillent mieux et soient moins stressés. Cela aidera pour le relationnel et le professionnel, et c'est l'objectif de ces ateliers."

Un autre objectif est de reprendre un concept qui fonctionne bien, et qu'il connait bien. "J'aimerais organiser des week-ends comme celui auquel j'ai participé pour faire découvrir à d'autres personnes certaines techniques de bien-être à appliquer au quotidien."

Piotr Nowak vous attend donc au Shiatsu Ten'kei pour découvrir le shiatsu, et profiter de ce moment de relâche au milieu de nos vies actives.

Si comme Piotr, vous avez du talent, une passion, une idée innovante, partagez votre talent en remplissant le formulaire ci-dessous.

Pour découvrir d'autres personnalités, rendez-vous dans notre dossier "Partage ton talent".

Partagez-nous votre talent !