Aubange 6790

Lancement de la campagne #ARRETE contre les violences et cyberviolences sexuelles

A l'approche du 25 novembre, journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, la Wallonie, la Fédération Wallonie Bruxelles et la COCOF lancent une campagne de lutte contre les violences sexuelles dans les couples de jeunes et jeunes adultes.

La ministre des Droits des femmes de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Isabelle Simonis (PS), a récemment dévoilé les résultats préliminaires d'une étude qui sera finalisée en avril 2019. 17% des jeunes déclarent être ou avoir été victimes de cyberviolence sexuelle, et une fille sur dix dit subir des violences sexuelles dans sa relation. De plus, une femme sur six admet avoir déjà subi un viol dans son couple.

La campagne "#ARRETE c'est de la violence" vise à prévenir les 15-25 ans de la cyberviolence à caractère sexuel ou sexiste, des rapports sexuels non consentis ou encore du viol. #ARRETE prendra la forme de quatre spots web, un spot TV, des affiches et des stickers.

La majorité des victimes n'ose pas en parler ou demander de l'aide, tout comme il peut parfois être difficile de détecter les signes de violence dans une relation amoureuse. Le site de la campagne www.arrete.be aide les jeunes à détecter les formes d'agressions sexuelles et les informe des relais en cas de violences sexuelles. Un système de chat est également proposé.

Un service d'aide gratuit et anonyme est disponible à toute heure du jour et de la nuit au numéro 0800 30 030 ou par chat sur www.ecouteviolencesconjugales.be.

Antoine Libotte