Etalle

Etalle, située le long de la Semois et de la chaussée romaine Reims-Trêves, possède deux sites archéologiques majeurs de Wallonie. D'abord, le site de Buzenol Montauban. C'est une forteresse érigée au 2e âge du fer, vers 450 avant notre ère. D’une superficie de deux hectares et demi, ce site stratégique sera occupé jusqu’au Moyen-Age. En 1958, le fameux relief représentant "la Moissonneuse des Trévires" y est mis au jour. Cette machine agricole est notamment citée par l’auteur romain Pline.

Plus ancien, le site de la tranchée des portes dans le petit village de Chantemelle. D’une superficie de 100 hectares, il s’agit de la plus grande place forte de l’âge du fer en Belgique. Elle remonte à 700 ans avant notre ère. Le côté nord de la forteresse était défendu par une muraille de plus de 1.000 mètres de long.

Etalle présente également un intérêt pour les naturalistes. La vallée de la Haute-Semois avec les marais de Vance et ses tourbières accueillent une dizaine d’espèces d’orchidées et toute une mosaïque de végétaux comme le trèfle d’eau, la canneberge, l’airelle, les sphaignes, la parnassie, ou encore la grande douve. On peut y observer de nombreuses espèces d’oiseaux nicheurs tels que le râle d’eau, la bécassine des marais, la locustelle.

C. Vandelois