Habay 6720

Beaucoup de monde pour la Saint-Hubert et la bénédiction des animaux

En ce 3 novembre, la ville de Saint-Hubert fête son Saint, patron des chasseurs, des sonneurs et des forestiers dans leur ensemble.

Malgré le mauvais temps, le rendez-vous a attiré la grande foule pour la traditionnelle messe sonnée en la Basilique suivie de la bénédiction des animaux. Particularité de cet office: on y croise un nombre impressionnant de chiens. Beaucoup de personnes sont accompagnées de leur fidèle compagnon à 4 pattes qu'ils doivent maintenir tranquille pendant plus d'une heure et demie.

"Cette année, les chiens me semblaient plus nombreux, du fait de la pluie, à mon avis, ils sont venus se mettre à l'abri. Ils répondaient bien à certains moments, mais c'est chouette, c'est le côté populaire. Au moins une fois par an, il faut permettre de vivre cela"; explique le doyen Philippe Goosse soulignant le fait aussi que les gens ont besoin de retrouvailles, de chaleur humaine et d'attention aussi pour leur animal de compagnie. Après l'office, la bénédiction des animaux est un moment très attendu. beaucoup de gens viennent de loin, expressément pour faire bénir leur animal. Selon la croyance, ce rituel préservait hommes et bêtes de la rage, mais pour ces fidèles, cela va bien au delà.

L'autre particularité de cette messe est la présence de nombreux sonneurs de trompes de chasse venus de Wallonie et même du Grand-Duché pour accompagner les locaux du Royal Forêt St-Hubert. Le Royal Forêt St-Hubert existe depuis 1928, et si la chasse à cours ne se pratique plus en Belgique, les sonneurs eux ont encore beaucoup de succès en témoignent les nombreuses personnes spécialement venues pour les écouter.

TV LUX