Habay 6720

Bastogne et Libramont : naissance du CHCA, Centre Hospitalier Centre Ardenne

L’activité médicale des hôpitaux de Marche, Bastogne et Libramont va se réorganiser.

Le Conseil d’administration de l'intercommunale Vivalia a donné son feu vert hier soir, au plan présenté et recommandé par le Docteur Didier Neuberg, directeur général aux affaires médicales, le 11 février dernier.  Depuis le CA du 11 février, chaque conseil médical concerné a rendu un avis favorable sur ce plan de redéploiement de l'activité médicale des ces trois hôpitaux. 

Que prévoit ce plan ? Concrètement, cela signifie qu'en attendant le futur centre hospitalier régional  d'Houdemont, l'hôpital de Bastogne ne dépendra plus de Marche, mais  va fusionner avec Libramont.  Ce rassemblement donnera naissance au CHCA (Centre Hospitalier Centre Ardenne).

Cette fusion Libramont -Bastogne va permettre de mutualiser les ressources des deux sites et puis, elle vise aussi à développer l'attractivité de la clinique de Bastogne.  Il s’agit de redynamiser l'activité médicale  en baisse sur le site de Bastogne,  ces deux dernières années. A Bastogne, la stratégie proposée prévoit un renforcement des consultations, le maintien des services de chirurgie et de gériatrie, ainsi que celui des lits à caractère intensif, le maintien du SUS, la transformation du SMUR en PIT.

Par ailleurs, ce plan prévoit de développer les activités médicales sur l’hôpital de Marche. Cela se traduira par l’ouverture d’une unité de 20 lits de revalidation locomoteurs, la création d’une unité de soins palliatifs de 6 lits et la création de 24 lits de gériatrie complémentaires. Enfin, il est prévu d'ouvrir une polyclinique dans la région de Barvaux-sur-Ourthe destinée aux patients de la zone située au nord-est de Marche afin d’y rendre plus attractif l’hôpital marchois.  

Toute cette réorganisation va aussi engendrer des économies d'échelle et aura  un impact financier positif avec une économie globale de plus de 2 millions d'euros par année pleine.

Anne Lemaire

Retrouvez l'article original sur RTBF