Arlon 6700

Voyage dans l’Arlon d’avant

Aujourd’hui, nous vous proposons un voyage dans le temps dans le Luxembourg d’il y a 2000 ans. Partons à la découverte des vestiges gallo-romains du village d’Orolanum, notre Arlon actuel. Laurence Brasseur, journaliste pour l’Avenir, nous parle de ses découvertes antiques au micro de Philippe Lorain. Nous l’avons rencontrée dans le cadre de "#Restart", le plan de la RTBF lancé en soutien à la culture et aux médias, secteurs durement touchés par la crise du Covid-19.


►►► Découvrez l’article dans votre journal l'Avenir ou sur lavenir.net

Arlon, Tongres et Tournais étaient autrefois réunis en Orolanum, le plus vieux village de Belgique. Les romains y habitaient du premier au troisième siècle. Ils nous ont laissé des vestiges que Laurence Brasseur a pu contempler.

On retrouve d’abord la Tour Jupiter, découverte en 2009 lors des travaux du home du CPAS. Celle-ci s’élève encore sur 5,5 mètres de hauteur. Elle contient des trésors que l’on peut apercevoir en éclairant à la lampe torche. Vous pouvez la visiter les jeudis après-midi, accompagnés d’un guide pour en apprendre plus sur Arlon et son passé.

Vous pourrez aussi découvrir la Tour Neptune qui se cache au bout d’une impasse, sur la Grand-Place. Elle a été découverte en 1948. Vous pourrez y apercevoir les fondations de la muraille. Vous pouvez la visiter sous réservation et avec la compagnie d’un guide.

D’autres vestiges sont encore visibles comme la colonne gallo-romaine qu’on voit en se baladant dans le piétonnier. C’est une copie mais elle fait elle aussi partie du patrimoine de la ville. Si vous souhaitez visiter Arlon sans guide, le parc archéologique et les thermes romains sont accessibles librement. Pour en apprendre plus sur le passé de la ville, vous pouvez visiter le musée archéologique qui contient la plus riche collection gallo-romaine de Belgique. De quoi replongez dans une époque bien lointaine.

Clara Weerts

Retrouvez l'article original sur RTBF