Gouvy 6671

Jardin : comment se débarrasser des pucerons ?

Si vous avez un jardin ou simplement des bacs de fleurs sur la fenêtre, sachez que les pucerons sont de retour.

Ils se nourrissent de la sève des plantes et empêchent ainsi une bonne floraison. Comment peut-on alors s’en débarrasser ?

Des coccinelles pour combattre les pucerons

Le puceron est une très petite bête qui se reproduit à une vitesse hallucinante, pire que des lapins. A raison de neuf générations de trente larves pendant la belle saison, un seul individu pourra donc être à l’origine de 600 milliards d’individus !

Pour les combattre, on parle beaucoup ces temps-ci des coccinelles. C’est très efficace et on en trouve facilement. Attention, il y a des précautions à prendre : ne pas avoir traité chimiquement depuis trois semaines, ne pas les mettre avant et pendant une période de forte pluie, de vent, de froid. De plus, s’il y a des fourmis, elles vont protéger les pucerons en tuant les larves. Enfin, cela coûte quand même assez cher : de 11 à 22 euros pour 50 et avec cela on ne va pas bien loin. Autre chose, attention aux achats moins chers à l’étranger sur internet ! Vous pourrez vous retrouver avec des coccinelles asiatiques, qui sont une espèce invasive.

Récupération de mégots et savon noir

Voici donc quelques trucs de grand-mère pour venir à bout de ces pucerons. Vous pouvez récupérer des mégots, laisser macérer du tabac dans de l’eau. Attendez que cela devienne bien brun, plus ou moins 24 heures… Filtrer dans un spray que vous aurez récupéré. Aucun puceron ne résiste à cela. N’hésitez pas à recommencer régulièrement.

Il y a aussi d’autres trucs, dont le savon noir, qui est le plus facile à utiliser. Soit quatre cuillères à soupe pour un litre d’eau tiède, ajouter une cuillère d’huile d’olive pour que cela ne mousse pas. Pulvérisez toujours bien en dessous des feuilles et jamais en pleine journée, au soleil ou sous la pluie. Faites cela le matin ou le soi, quand il ne fait pas trop chaud. Vous pouvez bien sûr aussi ajouter du bicarbonate de soude, cela tuera aussi les champignons.

Dans la lutte naturelle contre les pucerons, il faut savoir qu’il y a des plantes aromatiques : sarriette, lavande ou des fleurs, l’œillet d’Inde, la lavande, qui sont réputées pour repousser les pucerons. Vous pouvez aussi utiliser la menthe, le thym, l’absinthe, le basilic, la ciboulette, la verveine citronnelle, la mélisse, le cierge d’argent ou encore l’anthémis.

On n'est pas des pigeons

Retrouvez l'article original sur RTBF