Fauvillers 6637

Chauves-souris en hibernation : ne pas déranger !

Le saviez-vous? Comme les marmottes et les hérissons, les chauves-souris sont des animaux qui hibernent...

Depuis la fin du mois d’octobre, les petits mammifères ailés ont commencé à se réfugier dans l’abri où ils passeront l’hiver. Et qu’il s’agisse de cavités naturelles ou de gîtes spécialement aménagés pour ces chauves-souris, la règle est la même : " Curieux, passez votre chemin ! " car toute perturbation pourrait bien avoir des conséquences fatales… "L'hibernation c'est une phase extrêmement critique pour les chauves-souris" explique Jérémie Guyon, bénévole Natagora pour le pôle d'action chauves-souris. "Avant l'hibernation elles ont accumulé énormément de graisses, qui sont limitées. Ce qui veut dire que si on dérange trop la chauve-souris, elle va surconsommer ses réserves et elle n'en aura pas assez pour passer l'hiver et va probablement mourir."  

Nous nous sommes rendus au parc naturel de l’Escaille à Gembloux où un gîte a été aménagé en 2017 pour les chiroptères (le nom savant des chauves-souris), ainsi que dans une ancienne carrière désaffectée à proximité. Des refuges hivernaux à l'abri des regards indiscrets pour qu'elles puissent hiberner en paix. En Belgique, on compte pas moins de 23 espèces différentes de chauves-souris. "Si vous tombez sur une chauve-souris en train d'hiberner dans un milieu souterrain, vous pouvez bien entendu l'observer mais surtout ne pas trop s'approcher, ni la toucher évidemment. Ne dirigez pas votre éclairage sur elle et ne parlez pas trop fort à proximité de la chauve-souris." Voici les bons conseils de Jérémie Guyon qui ajoute même qu'il faudrait autant que possible éviter les visites en milieu sous-terrain entre la fin octobre et début avril. Il rappelle également que depuis les années 40, les populations de chauves-souris ont drastiquement diminuées en Belgique, il est donc primordial de protéger ces petits mammifères menacés.

Canal Zoom