Merbes-le-Château

La commune de Merbes-le-Château regroupe les villages de Fontaine-Valmont, Labuissière, Merbes-le-Château et Merbes-Sainte-Marie. C’est une commune rurale traversée par la Haute-Sambre (canalisée depuis 1829) et par les eaux de la Hantes, à hauteur de Labuissière. Les prairies humides de La Buissière sont préservées au sein d’une réserve naturelle et ornithologique. On y observera bon nombre d’espèces dont la bécassine des marais, le râle d’eau, la gorge bleue, etc. Le site accueille aussi une colonie de 75 nids de hérons cendrés, une des 10 plus grosses de Wallonie.

Autrefois il y avait dans la commune une importante forteresse, aujourd'hui disparue, et c'est de là que vient la dénomination de Merbes-le-Château. Le village a aussi porté le nom de Merbes-Poteries au 18e siècle, en raison de nombreux artisans potiers qui y vivait.

La plus grande seigneurie de la région appartenait aux princes de Barbençon, dont un des seigneurs fut enterré dans l'église de Merbes. Les autres seigneuries étaient celles de Boustaine, de Rochelaire et celle de Saint-Martin de Tournai qui remonte au 12e siècle.

Merbes a été le théâtre, à deux reprises, de combats violents. À la fin du 18e siècle, l'armée des Ardennes, sous les ordres de Kléber, affrontait les Autrichiens et plus récemment, le 24 août 1914, une vingtaine de maisons ont été détruites.