Merbes-le-Château 6567

Boîtes de nuit: J-1 avant leur réouverture !

Ca y est, c'est enfin officiel, les boîtes de nuit vont pouvoir rouvrir leurs portes dès ce vendredi après de longs mois de fermeture.

Ca y est, c'est enfin officiel, les boîtes de nuit vont pouvoir rouvrir leurs portes dès ce vendredi après de longs mois de fermeture. On peaufine les derniers détails avant de recevoir à nouveau les clients. On a rempli les frigos, dépoussiéré les verres, branché les fûts et remis les pistes de danse en état.

19 mois de fermeture, l'équivalent de 566 jours sans stroboscope, sans musique et surtout sans clientèle. « Content, heureux de rouvrir en espérant que ça fonctionne sans devoir fermer à nouveau dans les trois mois », prie Jean-Luc Paternoster, l’un des gérants du Low Cost à Charleroi. 

Retour des divas du dancing 

Après autant de temps, Jean-Luc et Marc ont revu leur concept. On donne un dernier de peinture, un dernier coup de torchon et on révise une dernière fois le jeu de son et lumière. « Nous sommes un peu stressés, concède Marc, nous avons encore quelques travaux à faire et demain, nous aurons une équipe qui va venir nous aider. S’il faut travailler jusqu’à la dernière minute, nous le ferons mais nous serons prêts pour les clients. »

La Loco de Barbençon en marche ! 

Direction Barbençon, dans une autre discothèque: la Locomotiv’. Cette boîte de nuit s’est métamorphosée juste avant le confinement. Remise sur les rails, elle ne compte plus s’arrêter en si bon chemin. « Nous sommes sortis de cette crise fort heureusement, confie Gilles Willems, soulagé de pouvoir redémarrer son club. Son frère et lui gèrent la discothèque barbençonnaise et ils sont impatients de faire découvrir cette nouvelle Loco à leurs clients. 

Finalement, on ne va pas changer les habitudes, on reprend les mêmes et on recommence avec un fond musical, des gens qui parlent, des verres qui claquent, des rires, bref comme avant mais avec un covid safe ticket en plus. « Nous avons la même équipe qu’il y a un an et demi. Nous sommes vraiment excités pour demain et peu importe si nous faisons 600 ou 800 entrées, nous serons juste contents de voir la Loco remplie. »

Le monde de la nuit va retrouver ses clubbeurs, des pistes de danse où les déhanchés un peu rouillés iront de gauche à droite et de bas en haut. Et puis, on l’oublierait presque, les fêtards redécouvriront les joies de décuver d’un lendemain de veille. 

Retrouvez l'article original sur Télésambre