Lobbes

A l’instar de sa voisine, Thuin, Lobbes est construite sur un éperon rocheux dominant la Sambre verdoyante. Le village s’est développé autour d’une abbaye bénédictine, fondée au 7e siècle par Landelin. Quelques vestiges sont encore visibles de nos jours : un porche, 'La Portelette', les communs, la brasserie et quelques fermes pittoresques, disséminées sur le territoire de la commune.  Aux 10e et 11e siècles, les pères-abbés Folcuin, Hériger, Rathier et Goderan feront à travers l’Europe entière le renom culturel de l'abbaye de Lobbes. Celle-ci sera pillée et incendiée en 1794 et supprimée en vertu de la loi du 2 novembre 1796.

Mais le joyau de la petite ville sambrienne est sans conteste l’église Saint-Ursmer, la seule église carolingienne encore conservée en Belgique. Bâtie au 9e siècle sur l’emplacement d’une plus petite église construite par Saint Ursmer au 7e siècle, elle abrite encore plusieurs sarcophages du 8e siècle dont celui de Saint Ursmer mort à Lobbes en 713. La sombre et imposante église de Lobbes figure depuis 1993 au patrimoine majeur de Wallonie.

C.Vandelois