Lobbes 6540

Lobbes : les négociations toujours en cours

Mardi dernier, le groupe Lob 2.

Mardi dernier, le groupe Lob 2.0 a décidé de quitter la majorité qu'il faisait à Lobbes avec le cdH. Une rupture de pacte qui a pour conséquence de bloquer la vie communale. Depuis, des négociations sont en cours pour former une nouvelle majorité et offrir ainsi une nouvelle stabilité politique à la commune pour poursuivre les projets.  

Les socialistes incontournables

Sur les 17 sièges que compte la commune, le cdH en a 5, le PS 5, Lob 2.0 5 et les Ecolos en ont 2. Autant dire que le PS a donc le choix de faire les alliances qu’il souhaite. Les socialistes doivent déterminer s’ils vont avec Lob 2.0 ou le cdH pour obtenir 10 sièges et éventuellement y joindre Ecolo pour avoir 2 sièges supplémentaires. La semaine dernière, le PS a fait un premier de tables pour rencontrer les éventuels futures partenaires.

"Le code de la démocratie locale nous autorise vu la situation qui a été provoqué par les acteurs de l’actuelle majorité nous désigne pour prendre la main donc c’est ce que nous avons fait. Il y a quatre cas de figure au niveau de la majorité potentielle et c’est ce que nous explorons. Nous en sommes toujours au stade de la réflexion et on continue les contacts avec les uns et les autres" confie Lucien Bauduin, conseiller communal PS à Lobbes.

C’est donc une phase d’analyse actuellement, personne ne souhaite se précipiter au vu de l’enjeu. Mais en début de semaine, un cas positif Covid19 au sein de la délégation a compliqué les négociations. Le PS de Lobbes a dû trouver une nouvelle organisation. Les contacts se font donc par téléphone et par visioconférence puisque certains membres se retrouvent en quarantaine. 

Pour le mayorat, Steven Royez (cdH) perdra certainement son écharpe de bourgmestre au profit du PS et de Lucien Bauduin.

"La famille socialiste a gagné les élections en octobre 2018 et donc me place dans cette position de se rassembler autour du PS" assure le conseiller communal.

Ce mercredi soir, une nouvelle réunion/visioconférence aura lieu du côté du bureau du PS pour analyser les propositions d’un des autres partis de la commune.

"Nous avons reçu les contributions d’un des groupes politiques pas plus tard qu’hier soir. Donc on fera le point en interne avec le bureau de l’USC et on envisagera le calendrier dans la foulée" conclut Lucien Bauduin.

Le cdH toujours dans la course

Du côté du cdH, on avoue avoir rencontrer tous les autres groupes du conseil communal : Ecolo, PS et Lob 2.0.

"Il y a eu des premières rencontres et nous allons rencontrer dans une seconde phase" confie Steven Royez, le bourgmestre de Lobbes. 

Selon lui, personne n’a vraiment pris la main sur les négociations vu que le PS, le cdH et Lob 2.0 ont chacun 5 sièges. Il n’y aurait donc pas un formateur en particulier. 

"La réalité est qu’il n’y a pas de majorité absolue à Lobbes. Les différents partis discutent. Moi-même je prends des initiatives et je pense que les autres leaders des autres partis en font de même" analyse l’actuel bourgmestre de Lobbes. 

Actuellement, le cdH ne ferme la porte à personne et avoue que toutes les possibilités sont sur la table dont une éventuelle alliance PS-cdH.

"L’entretien avec le PS a été très constructif et on va continuer d’approfondir les différentes pistes sur la table" reconnait-il.

Steven Royez veut une majorité forte et viable, le tout rapidement afin de pouvoir gérer au mieux la crise sanitaire. Des rencontres sont encore prévues cette semaine. Pendant ce temps-là, le collège communal continue d’assurer les affaires courantes et prend les mesures nécessaires pour faire face au rebond de l’épidémie du Covid19.

Retrouvez l'article original sur Télésambre