Lobbes 6540

Coronavirus: voici les nouvelles mesures pour le sport !

Le doute planait sur le monde du sport suite à la réunion entre les fédérations et la ministre Glatigny.

Le doute planait sur le monde du sport suite à la réunion entre les fédérations et la ministre Glatigny. Finalement, on suspend les compétitions adultes mais on épargne les jeunes. Les buvettes aussi peuvent rouvrir après un week-end sans rentrée. Quelque part, c'est un "ouf" de soulagement pour tous les clubs qui vivent en partie grâce aux rentrées. Voici quelques éclaircissements. 

Hier, en début de soirée, les différentes fédérations sportives et la ministre des sports, Valérie Glatigny, ont trouvé plusieurs compromis suite à l’évolution menaçante de la crise sanitaire. « Nous avons convenu de cibler uniquement les activités Indoor concernant les sports avec contact pour les plus de 12 ans », explique la ministre. 

Revenons alors sur ces mesures qui ont été prises hier et qui vont impacter des milliers de sportifs:

Ce qui n’est plus permis jusqu’à la Toussaint: les compétitions en salle avec contact comme le basket, le mini-foot, le volley ou encore les arts martiaux sont suspendues à partir de ce jeudi pour les plus de 12 ans. « Les compétitions ne peuvent pas se tenir mais les entraînements sans contact peuvent avoir lieu donc les salles ne sont pas fermées », confie Valérie Glatigny.  

Le foot aussi est à l’arrêt pour les joueurs à partir de 17 ans jusqu’au 1er novembre inclus. La D2, la D3 et tous les championnats provinciaux pour adultes, hommes et dames, sont suspendus. Même chose pour les matches amicaux.

Ce qui est permis en revanche sont les compétitions et entraînements des équipes de jeunes jusque 16 ans. Par contre, les vestiaires seront inaccessibles qu’elle que soit l’âge. 

« Dans des décisions comme ça, il y a toujours des contents et des mécontents. Nous avons eu des réunions tout le week-end ainsi qu’avec la ministre et des docteurs. Nous pensons avoir pris la moins mauvaise solution », éclaircit David Delferière, le président de l’ACFF. 

La bonne nouvelle va pour les buvettes qui se voyaient déjà garder portes closes pendant plusieurs semaines. Elles devront cependant fermer 45 minutes après la dernière activité sportive et devront respecter le protocole sanitaire identique à l’Horeca et chaque club devra désigner un responsable Covid pour faire respecter les mesures. 

On est loin du lockdown imaginé par beaucoup. Au travers de ces mesures, on permet ainsi aux jeunes de pratiquer leur sport. D’ici deux semaines, Valérie Glatigny évaluera les conséquences des décisions prises. A noter également que les stages prévus à la Toussaint sont maintenus. Ces décisions sont une élongation pour le monde du sport, on espère simplement qu’elle ne se transformera pas en déchirure.  

Retrouvez l'article original sur Télésambre