Thuin 6530

"Tournée Minérale" dès vendredi: "4 verres de vin par jour augmentent de 50% le risque de cancer du sein"

C’est ce vendredi 1er février que débute la Tournée Minérale, le mois sans alcool, défi lancé par la Fondation contre le cancer pour récolter des fonds et pour vous sensibiliser à votre consommation de boissons alcoolisées.

C’est ce vendredi 1er février que débute la Tournée Minérale, le mois sans alcool, défi lancé par la Fondation contre le cancer pour récolter des fonds et pour vous sensibiliser à votre consommation de boissons alcoolisées.

Didier Vander Steichel, directeur de la Fondation, espère sur la Première de cette troisième édition rassemblera autant de monde que les deux premières : « On sait par exemple que l’année passée, d’après un sondage, à peu près deux millions de Belges ont participé, pour la plupart spontanément et sans s’inscrire, à Tournée Minérale ».

L’objectif reste le même, il est avant tout de faire prendre conscience aux Belges qu’ils ou qu’elles boivent beaucoup trop d’alcool : selon l’OCDE, la Belgique est le pays où l’on consomme le plus d’alcool au monde, 12 litres et demi d’alcool pur par an et par habitant. « C’est un problème dans la mesure où on sait que l’alcool est un risque de toute une série de choses, dont le cancer. Il y a trois ans, on s’est rendu compte que nos concitoyens ignoraient tout simplement ce risque. Ils pensaient même à tort qu’une consommation limitée d’alcool diminuait le risque de cancer ».

A partir d’un verre de consommation d’alcool, quel qu’il soit, par jour, le risque de toute une série de cancers augmente déjà : « Il augmente faiblement pour cette consommation faible et c’est pour ça qu’on ne dit pas de supprimer complètement l’alcool de notre société. Le message, c’est : apprenons à limiter notre consommation. Et limitée, qu’est-ce que ça veut dire? Nous, Fondation contre le cancer, on dit que l’idéal est maximum un verre par jour. L’OMS dit que c’est 10 verres par semaine et maximum deux verres par jour. Ça veut dire qu’il ne faut pas boire tous les jours si vous buvez deux verres par jour. Et il faut bien reconnaître que la plupart d’entre nous vont au-delà de ça. Tournée Minérale est l’occasion de s’en rendre compte ».

On découvre en effet encore aujourd’hui des méfaits de l’alcool qui étaient méconnus : « On sait depuis longtemps que l’alcool est un facteur de risque pour les cancers du système digestif, de la bouche jusqu’au gros intestin, mais récemment on a bien montré que l’alcool est également un facteur de risque parmi d’autres du cancer du sein, le plus fréquent chez la femme ».

Quatre verres de vin par jour chez la femme augmenteraient de 50% le risque de cancer du sein.

L’Horeca fait preuve d’imagination

Le mois de février n’a pas été choisi par hasard… « C’était un petit clin d’œil. On disait aux gens : « Ecoutez, c’est le mois le plus court de l’année, alors si vous n’y arrivez pas en février… »

Augmenter les taxes sur l’alcool est aussi un des moyens d’action efficaces : « On en a la preuve dans un autre domaine, qui est le principal facteur de risque évitable de cancer : le tabac. Le plus efficace pour faire diminuer la consommation, c’est une augmentation sensible des prix. Est-ce qu’il ne faut faire que ça ? Non, mais ça fait plus de 30 ans que l’Organisation mondiale de la Santé a classé l’alcool parmi les cancérogènes certains. En 30 ans, on n’a quand même pas fait beaucoup de choses… »

Lors des premières éditions, le secteur Horeca s’était plaint : l’opération a, disent-ils, fait baisser leur chiffre d’affaires : « Cette année, je n’ai pas encore entendu de réaction négative et je trouve que c’est très positif. C’est une des conséquences qu’on espérait avec les premières Tournées Minérales, c’est que l’offre de boissons non alcoolisées dans l’Horeca s’est élargie, et c’est très bien. C’était aussi pour certains acteurs de l’Horeca l’occasion de faire preuve d’imagination et ça a très bien fonctionné pour certains d’entre eux. Donc, là aussi, les choses commencent à bouger ».

 

RTBF La Première

Retrouvez l'article original sur RTBF