Thuin 6530

Retour à la distillerie pour La confrérie du Taste Cerises de Biercée

Il n’y a pas eu de ducasse aux cerises cette année à Biercée mais uniquement le 46ème chapitre de la confrérie du Taste Cerises de Biercée.

Il n’y a pas eu de ducasse aux cerises cette année à Biercée mais uniquement le 46ème chapitre de la confrérie du Taste Cerises de Biercée. Une année particulière puisque l’intronisation s’est fait en petit comité. Un bon cru tout de même puisque 7 postulants ont rejoint cette confrérie. 

Un retour aux sources pour une année particulière

C’est accompagné des tambours et des fifres que les membres de la confrérie du Taste Cerises sont arrivés à la distillerie de Biercée. Si habituellement l’intronisation se déroule en juillet, cette année elle a été déplacée en raison de la crise sanitaire. Venir à la distellerie, c’est en quelque sorte un retour aux sources.

7 postulants : un bon cru!

Une tradition avec des épreuves à passer pour les intronisés. La seule apprentie de la confrérie a réussi avec succès les tests et a donc passé un grade supérieur. 

Si l’année passée il n’y avait qu’une postulante, 2020 est un bon cru avec 7 postulants. Tous ont dû passer l’épreuve de la purification, l’épreuve de bouche et l’épreuve de reconnaissance des alcools. Faire partie de la confrérie, c’est aussi représenter le village de Biercée.

Un chapitre autrement comme l’a appelé la confrérie du Taste Cerises. 2020 ne fait pas exception, la tradition perdure et perdurera… Que flambe Flambée!

Retrouvez l'article original sur Télésambre