Beaumont 6500

Un petit test ADN "pas cher" pour savoir qui vous êtes?

Quels sont vos risques de devenir obèse? De quelles régions du monde viennent vos ancêtres? Les aliments amers sont-ils faits pour vous? Toutes ces questions, une startup (ou jeune pousse) belge vous propose d'y répondre. 

Gene Plaza fait analyser votre ADN et le tour est joué. Et, bonne nouvelle, le test se démocratise.

Le test ADN de plus en plus démocratique

Il y a quelques années encore, un test ADN était tout simplement impossible. Ensuite, il a été réservé aux plus fortunés. Mais bientôt, tout le monde pourra faire analyser son code génétique pour mieux se connaître. C'est en tout cas le pari d'Alain Coletta, biologiste et co-initiateur du projet. "Le premier séquençage d’ADN qui a été réalisé en 2000 et a coûté trois milliards de dollars. En 2007, Steve Jobs s’est fait séquencé et cela a coûté 700 000 dollars."

Votre Génome pour 150 euros

Aujoud'hui Gene Plaza propose cette analyse pour 150 euros. Thierry Pierson qui croit dans ce projet en est devenu l'un des investisseurs. Mais il en est aussi un utilisateur. Son envie est de mieux se comprendre lui-même: "Je sentais une grande sensibilité à certains aliments. Comme le chocolat noir, par exemple Et dans mes tests, il s’est révélé que j’étais effectivement particulièrement sensible à l’amertume. "

Le principe est simple. Il suffit d'envoyer un échantillon de salive pour le faire analyser. On accède ensuite à un site pour y poser ses questions: le café est-il efficace pour moi ? Suis un lève-tôt ou un couche-tard ? Quels sont mes risques de devenir obèse ? …

Et l’investisseur se mue en démonstrateur: "Il faut cliquer dans l’application sur 'poids' et je vois que je suis le moins disposé à prendre du poids. Ce que mon expérience confirme, puisque jusqu’à l’âge de 40 ans, je pouvais manger et boire ce que je voulais, je ne prenais pas un gramme.

Mais attention, ces test ne prend qu'un seul paramètre en compte: l'ADN. Et pas le comportement ou l’expérience de vie de l'individu. On parle ici de prédispositions génétiques. Alors que le mode de vie et l'éducation sont au moins tout aussi importants.

Se pose la question essentielle: doit-on absolument tout savoir sur nous-même?

RTBF

Retrouvez l'article original sur RTBF