Beaumont 6500

La Nuit Européenne des chauves-souris c'est ce week-end à l'Aquascope de Virelles!

Ce 24 août, petits et grands auront l’occasion d’en apprendre un peu plus sur les chauves-souris lors d'une journée/soirée spéciale à l'Aaquascope de Virelles.

L'Aquascope de Virelles organise une journée/soirée entièrement dédiée à la chauve-souris ce samedi 24 août. Ces fascinants petits mammifères n'auront plus aucun secret pour vous!

La journée commence vers 14H avec une série d'animations sur le thème des chauves-souris: origamis, grimage et découverte de l’espace muséographique du Projet Life "Prairies bocagères". Vers 15H30, êtes ensuite invités à participer à une balade diurne pour découvrir les milieux d'importance des chauves-souris et mieux comprendre les raisons des mesures de protection les concernant.

Vers 20H, Virelles Nature vous invite à la projection du superbe film " Les prairies bocagères, un milieu d’exception ", coréalisé par l'Aquascope de Virelles en partenariat avec Natagora. Ce film illustre les actions de protection menées en Fagne et Famenne pour la restauration de ces milieux qui sont d’une importance cruciale pour bon nombre d’espèces de chauves-souris, dont la plupart restent menacées. Il a été tourné dans la région de Chimay à Rochefort, certaines séquences ont mêmes été tournées à Virelles.

La soirée se terminera par la traditionnelle balade nocturne à la recherche de chauves-souris dans le domaine de Virelles. On vous expliquera aussi leurs techniques de chasse et leurs étonnants cris grâce à des détecteurs d’ultrasons.

Les activités du soir sont gratuites, celles de la journée sont accessible moyennant le prix d'entrée de l'Aquascope de Virelles.

Plus d'informations sur le site www.aquascope.be

Des actions de protection des chauves-souris bien utiles

Les actions de protection mises en place ces dernières décennies en faveur de ces mammifères portent leurs fruits. Les plantations de haies et de vergers, la pose de grilles sur les cavités d’hibernation, le creusement de mares ou encore l’interdiction de certains pesticides ont eu un impact non négligeable.

Depuis les années 40, dans certaines régions, jusqu’à 95% des individus ont disparu, faisant des chiroptères l’ordre des mammifères de nos contrées le plus menacé. Mais, depuis une dizaine d’années on voit une lueur d'espoir, les effectifs de certaines espèces remontent lentement.