Aiseau-Presles 6250

Covid-19 : les groupes prioritaires pour le vaccin confirmés

La stratégie de vaccination contre la covid-19 faisait l’objet d’une Conférence interministérielle de Santé publique ce matin, réunissant les ministres de la Santé des différentes entités fédérées du pays.

La stratégie de vaccination contre la covid-19 faisait l’objet d’une Conférence interministérielle de Santé publique ce matin, réunissant les ministres de la Santé des différentes entités fédérées du pays. Une conférence qui a confirmé les groupes qui bénéficieront en priorité de ces vaccins et la méthodologie. Le premier ministre Alexander de Croo avait déjà indiqué hier que les premiers vaccins pourraient être administrés à partir du 5 janvier. 

La stratégie de vaccination en Belgique qui a été discutée entre les différents gouvernements du pays, a permis de déterminer des groupes cibles prioritaires et deux méthodes d’administration du vaccin. Concrètement, environ 300.000 Belges seront vaccinés prioritairement, dès le 5 janvier.

Les groupes prioritaires sont :

Les résidents et le personnel soignant des maisons de repos

Le personnel soignant des hôpitaux 

Le personnel non soignant des hôpitaux 

Les + de 65 ans

Les + de 45 ans avec comorbidités spécifiques (comme l’obésité ou le diabète)

Enfin, les personnes exerçant des fonctions sociales ou économiques essentielles sont également concernées, selon des critères qui seront définis ultérieurement.

Au niveau de la méthode de vaccination, on se dirige vers deux modes opératoires, selon les publics et les besoins :

Le vaccin sera administré (dans un premier temps) au sein des institutions et des établissements concernés, mais aussi des personnes identifiées « à risque ».

Dans un second temps, des centres de vaccination (répartis dans le pays) accueilleront les personnes qui souhaitent être vaccinées. Leur demande sera analysée en fonction de leur numéro de Registre national. 

Car après les vaccinations prioritaires, le reste de la population pourra donc se faire vacciner contre la covid-19, gratuitement et sans obligation. Rappelons qu’il y a encore plusieurs types de vaccins possibles avec des modalités différentes.

Le début de chaque phase sera déterminé par la disponibilité et les caractéristiques du vaccin.

Entre avril et juin, les autorités estiment que le nombre de personnes vaccinées va progressivement augmenter à trois millions. Pour une grande partie des Belges, il faudra donc attendre l'été.

Rappelons qu'à ce jour la Belgique s'est engagée à acheter des vaccins auprès de cinq entreprises. La prochaine étape est désormais la délivrance de l'autorisation de mise sur le marché.

Par ailleurs, un plan de communication et une structuration du débat citoyen seront établis dans les semaines et mois qui viennent. Car la situation va être évolutive en fonction de la quantité et le type de vaccins disponibles. Il faut donc accompagner toutes les étapes par une information adaptée à la situation, au cours de toute l'année 2021. Cette longue phase de vaccination sera donc aussi un important travail de communication.

Retrouvez l'article original sur Télésambre