Pont-à-Celles

C’est dans province du Hainaut que se situe Pont-à-Celles qui est composés des villages de Buzet, Liberchies, Luttre, Obaix, Thiméon, Viesville et de Pont-à-Celles

Les origines de la commune remontent à 670, Saint-Amand aurait édifié le monastère de la "Celle Saint-Jean". Ce dernier a été rasé en 880 par les normands. Le village s’appelait alors Celle.
Ce ne sera que vers le 16e siècle qu’il prendra son nom actuel. Les religieux du Parc ont construit un pont sur la rivière Piéton et les paroissiens des autres villages devaient passer par le pont pour se rendre à la messe, le "pont à Celles". C’est donc de cette manière que le nom de la paroisse a été donné à toute l’entité.

Côté folklore, le Tour de la Madeleine est une procession religieuse et une marche folklorique. Elle se déroule le jour de la Sainte Marie-Madeleine, le 22 juillet. Les festivités durent une semaine, les marcheurs sont tous habillés pour l’occasion avec des uniformes d’armées ou en costumes folkloriques. La procession démarre à la Chapelle Notre-Dame de Heigne à Jumet et passe par les villages de Roux, Courcelles, Viesville, Thiméon et Gosselies avant de retourner à Jumet. La première procession pour la Saint Marie-Madeleine eut lieu il y a plus de 600 ans à la suite d’une épidémie. Il paraitrait que cette procession sauva Jumet du fléau.

Django Reinhardt est originaire de Liberchies. Créateur du jazz manouche, Django est issu d’une famille sinti (groupe ethnique nomadisant des régions germanophones). Chaque année au mois de mai a lieu le Django à Liberchies, un festival de jazz manouche qui prit place dans le village natal de l’artiste depuis 2003.

L’association des communes de Pont-à-Celles et des  Bons Villers a donné le Pays de Geminiacum, dénominateur commun aux deux entités. Geminiacum est le nom d’une agglomération romaine qui se trouvait à cet endroit. Ce site est devenu célèbre dans le monde archéologique suite à la découverte du trésor d’Aurie qui compte 368 pièces d’or datant de l’époque romaine. Le site est inscrit au patrimoine exceptionnel de la Région wallonne en 1992 et fait l’objet de fouilles continues

L. Bolly Barajas