Fleurus 6220

Les scouts s'activent pour organiser les camps au mieux

La décision était attendue par tous les mouvements de jeunesse et vendredi, elle est tombée: les camps scouts pourront avoir lieu dès le 1er juillet prochain.

La décision était attendue par tous les mouvements de jeunesse et vendredi, elle est tombée: les camps scouts pourront avoir lieu dès le 1er juillet prochain. Tous ces rassemblements ne vont se faire qu'avec certaines restriction évidemment.

Dès ce weekend, les animateurs, guides et parents ont planché sur d'éventuelles possibilités avant les précisions du Fédéral et des fédérations des mouvements de jeunesse. 50 personnes maximum, animateurs compris, c'est l'une des conditions connues à ce jour. Si déplacement à l'étranger il y a, il se fera dans un périmètre de 150 kilomètres au-delà de la frontière.

"C'est une bonne nouvelle évidemment, explique Antoine Paternostre, animateur des scouts de Gosselies. Mais ça reste un flou parce que nous n'avons pas les détails complets qui vont nous être imposés."

Chez les scouts de Loverval, on s'active

Les pionniers devaient se rendre en Hongrie pour deux semaines mais la crise sanitaire a annulé ce voyage, du coup, c'est dans les Botte du Hainaut qu'ils se rendront. "Les préparations de camps sont identiques que ceux qui étaient prévus, confie l'animatrice de scouts de Loverval, Christelle Marchal. On ne veut pas obliger les gens (les parents) s'ils ne le sentent pas. Nous demanderons leur avis, leur accord. Tout ça se fera en concertation avec eux."

En attendant, aussi bien les scouts que le Patro se mobilisent pour organiser les camps d'été. Ils envisagent également des plans alternatifs. Tous ces jeunes resteront vraisemblablement en Belgique. Ils sont donc à la recherche d'un projet social ou de petits travaux. Si vous entendez parler de quelque chose, n'hésitez pas à faire appel à eux. 

Retrouvez l'article original sur Télésambre