Fleurus 6220

L'Adeps attend le feu vert pour lancer ses stages sportifs

Si les stages d'été pourront avoir lieu ainsi que les camps scouts, ce n'est pas encore le cas pour les stages sportifs.

Si les stages d'été pourront avoir lieu ainsi que les camps scouts, ce n'est pas encore le cas pour les stages sportifs. En effet, il y a toute une série de règles à établir pour les sports qui pourront être pratiqués en respectant les règles sanitaires. 

Les experts et les directions des associations sportives planchent sur une feuille de route. En attendant, on prépare tout de même une reprise future.

Du côté de l’Adeps, ce sont pas moins de 30.000 jeunes que l’on accueille sur les deux mois de vacances. Cela demande une certaine organisation donc la stratégie: c’est l’anticipation.

"Nous avons déjà mis en place un plan de bataille qui prévoit que les mesures sanitaires soient respectées, assure Yves Polomé, le directeur général de l’Adeps. Il y aura plusieurs lieux d’inscription, les repas seront dispatchés et aussi l'existence des sens de circulation qui permettront aux parents et aux stagiaires de ne pas se croiser."

Mais lorsque l’on organise un stage sportif, c’est pour y pratiquer du sport, direz-vous. Là aussi, il faut réfléchir aux disciplines qui pourront s’opérer avec le respect les mesures sanitaires. 

"Le volley par exemple, est-ce que des passes pourront se faire ? Qui dit passe, dit échange entre deux personnes avec un ballon. En fonction de tout ça, nous nous adapterons à ce qui nous sera imposé", conclut le patron de l’Adeps. 

Le programme du prochain CNS: le secteur culturel, l’Horeca et le volet sportif, ce dernier devrait se calquer sur les mêmes dispositions que pour l’enseignement, avec, par exemple, les bulles de contact. Le 6 juillet, les centres sportifs de l’Adeps devraient rouvrir, les inscriptions, quant à elles, ont déjà commencé.

Retrouvez l'article original sur Télésambre