Les Bons Villers 6210

Semaine de l’info constructive: une autre manière de traiter l’info

Toute cette semaine, Télésambre participe à la Semaine d l’Info Constructive.

Toute cette semaine, Télésambre participe à la Semaine d l’Info Constructive. Des reportages dans cette nouvelle optique seront proposés tous les jours dans notre JT. Le journalisme constructif, c’est une autre manière d’aborder l’actualité, dans ses divers développements et avec une orientation vers les solutions. Nous avons recueilli les explications de Yasmine Boudaka, la coordinatrice du projet

 

Proposer divers angles et penser ‘’solutions’’

Pour la deuxième année, cette semaine sera celle de l’info constructive proposée par l’asbl New6s. Une autre façon de pratiquer le journalisme. Loin des réflexes appris à l’école.

« C’est proposer plusieurs angles par rapport à un problème, explique Yasmine Boudaka, le coordinatrice de l’asbl New6s. C’est être tournés perspectives, solutions. Par rapport à un fait, se demander ce qu’on peut faire, ne pas s’arrêter aux constats, mais aller plus loin. C’est aussi porter une attention particulière au vocabulaire et aux images qu’on utilise, par rapport au sujet que l’on traite. »

 

Un regard à 360°

Un regard à 360° sur l’actu qui est loin d’un optimisme béat. L’idée, ce n’est pas d’occulter ce qui va mal, mais aussi de parler de ce qui va bien.

« Il y a des choses qui ne fonctionnent pas dans le monde, et il faut en parler, admet Yasmine Boudaka. Mais il y a aussi des choses qui fonctionnent et il est aussi important d’en parler. »

Montrer pourquoi certaines choses fonctionnent bien permet aussi de mieux comprendre. Et l’idée de la Semaine, c’est aussi de montrer au public que les médias qui ont été malmenés par la crise Covid agissent aussi pour un mieux, pour autre chose. Mais aussi d’inciter les rédactions à aller encore plus loin.

 

Un monde en mutation

Et le thème de cette année est ‘’Vivre et penser les mutations’’.

« On n’avait pas envie de parler du Covid, et en même temps, on ne pouvait pas faire sans, conclut la coordinatrice de New6s. Il est vrai que cette crise nous bouleverse, qu’elle change nos habitudes, nos manières de vivre. Est-ce que des choses vont s’installer et devenir des mutations profondes C’est ce qu’on va proposer aux médias de chercher, de voir vers quelles mutation, on va se tourner. »

Et malgré la crise, une quinzaine de médias s’investissent dans cette semaine du journalisme positif. Dont Télésambre. Avec un reportage d’acte constructive tous les soirs dans le JT pendant une semaine.

Retrouvez l'article original sur Télésambre