Châtelet 6200

La Belgique se reconfine : les commerces non-essentiels ferment, 1 seule personne chez soi, télétravail obligatoire

Le comité de concertation s’est réuni depuis 13h.

Le comité de concertation s’est réuni depuis 13h. Après de longues discussions, le gouvernement fédéral a finalement tranché. La Belgique se reconfine.

En d’autres termes, cela signifie que les commerces non essentiels sont fermés au moins jusqu’au 1er décembre avec la possibilité de Click&Collect et des livraisons. Une réévaluation sera réalisée pour une réouverture des commerces non-essentiels le 1er décembre. Les supermarchés et magasins de première nécessité restent ouverts, il n'y a donc pas de raison de faire des provisions.

Les services publics restent ouverts.

Les professions de contact comme les esthéticiennes et les coiffeurs doivent arrêter leur activité. Les parcs animaliers doivent également fermer leurs portes. Les garages et magasins de vélos, eux, restent ouverts pour les réparations. 

Un seul contact proche est permis par semaine en dehors du foyer et peut venir en visite à domicile. A l’extérieur du domicile, les rassemblements sont limités à maximum 4 personnes (toujours les mêmes) mais en respectant les gestes barrières et le port du masque.

Le télétravail est obligatoire quand il est possible. Si ce n’est pas possible, vous pouvez vous rendre au travail.

Les entreprises et entreprises agricoles restent ouvertes, à condition qu’elles respectent les obligations en matière de télétravail, de port du masque et de distanciation sociale. 

Les déplacements restent autorisés. Seuls les déplacements essentiels entre les pays européens Schengen sont autorisés, les frontières belges restent donc ouvertes et les voyages restent fortement déconseillés. 

Les écoles, elles, resteront fermées jusqu’au dimanche 15 novembre. Les écoliers reprendront donc les cours le lundi 16 novembre pour le fondamental. Pour les secondaires, c'est une rentrée hybride avec la moitié des cours en présentiel et l'autre moitié à distance et ce jusqu'au 1er décembre. Les établissements supérieurs procéderont à des cours à distance jusqu’au 13 décembre.

15 personnes maximum sont autorisés lors des enterrements et les réceptions après les funérailles sont interdites. 

Les cantines d’entreprises seront fermées. 

Les autres mesures annoncées précédemment comme la fermeture des lieux culturels et de l’Horeca restent d’application et le couvre-feu est maintenu. 

Le premier ministre, Alexander de Croo, a souligné l’importance de limiter tous les contacts physiques pour aider au mieux le personnel soignant et les hôpitaux qui sont à saturation. "Nous sommes en situation d’urgence sanitaire. Chaque jour, le personnel soignant mène une bataille. La semaine dernière, 100.000 personnes ont appris qu’elles étaient contaminées" a-t-il indiqué. Il a également mentionné qu'il faut rester unis et solidaires. 

Ce sont des décisions dures qui sont prises mais la situation en Belgique est grave. Selon l’organe européen ECDC, notre pays connait le plus haut taux de nouveaux cas confirmés sur 100.000 habitants en moyenne en 14 jours avec 1600 cas. 

Les mesures entreront en vigueur le lundi 2 novembre, et ce, durant un mois et demi soit jusqu'au 13 décembre. A noter que les contrôles policiers vont être renforcés. Malgré ce qui était annoncé, les autorités wallonnes ne mettront pas en place des mesures supplémentaires.

Retrouvez l'article original sur Télésambre