Châtelet 6200

Festival "En V(r)ille" : La Louvière s'envoie en l'air ces 17,18 et 19 septembre !

Le Festival louvièrois, « En V(r)ille » invite petits et grands à découvrir l’art du cirque contemporain pendant trois jours au parc Gilson.

Clowns, équilibristes et acrobates se donnent rendez-vous ces 17, 18 et 19 septembre à La Louvière. Dans le parc Gilson récemment rénové, les Ateliers la tête en l’air proposent en effet la quatrième édition du festival de cirque " En V(r)ille " dans le cadre des fêtes de Wallonie. Ce projet s’inscrit dans la redynamisation du centre-ville de La Louvière.

Le choix de s’implanter en extérieur n’est pas anodin. " Le cirque est né dans la rue, il y a bien longtemps, et il y retourne avec toute la complexité et la diversité de son évolution contemporaine " explique Martine Caron, responsable des Ateliers la tête en l’air " Le festival propose, le temps d’un week-end, de découvrir des spectacles professionnels et amateurs, dans une vision moderne de l’évolution du cirque et des arts de la rue. "

Reconnus comme centre d’expression et de créativités depuis 1986 par la Fédération Wallonie-Bruxelles, ces Ateliers mettent en réalité à l’honneur le cirque toute l’année avec des stages pour enfants et pour adultes. D’ailleurs, ces stagiaires sont des acteurs essentiels du festival puisqu'ils participent activement au festival notamment par des réalisations scénographiques portées durant les stages et workshops. Le festival a pu également compter sur le travail de scénographie de l’artiste BERREKI.

Ce week-end, près de neuf compagnies se succéderont et proposeront 14 représentations pour illustrer la diversité des activités circassiennes: marionnettes, une comédie sans parole, danse, chant... Le thème de cette quatrième édition est le "sens de la marche": une invitation à se dépasser à travers une programmation aussi riche que variée.

La soirée d'ouverture du festival débute avec la représentation du spectacle "L'homme qui marche", la nouvelle création de la compagnie Les Argonautes. Ensuite, dès le spectacle terminé, The Preacher Men, 6 musiciens de Country bluegrass et à l'origine de la création musicale de "l'homme qui marche" poursuivront. 

Outre des spectacles courts et adaptés aux mesures sanitaires, l’évènement proposera des ateliers rencontres, ateliers de création de marionnette chaussette et un atelier gravure. Sur place, une petite restauration bio et locale est également prévue. L’évènement est presque gratuit, seul le spectacle "L'homme qui marche" est payant. Une réservation est notamment obligatoire afin de participer à sa représentation ainsi que pour le spectacle "Joséphina". Réservations sur www.cestcentral.be ou au 064/21 51 21.

Plus d’informations par ici

Vivre ici