Châtelet 6200

Fermetures prématurées pour Orchestra-Prémaman

Hier, le groupe Orchestra- Prémaman, a annoncé son intention de fermer en Belgique 22 magasins supplémentaires aux 12 dont la fermeture avait déjà été décidée en 2019.

Hier, le groupe Orchestra- Prémaman, a annoncé son intention de fermer en Belgique 22 magasins supplémentaires aux 12 dont la fermeture avait déjà été décidée en 2019.. après une première vague, c’est donc un raz de marée qui touche ce spécialiste En réorganisation judiciaire, Orchestra Belgique garderait 19 magasins sur 53. Dans notre région, ceux de Gosselies, Anderlues et Couillet ne seraient pas touchés par ces mesures au contraire de celui d'Auvelais. Même si du coté de la direction on refuse de confirmer ou de donner plus de précisons sur les raisons de cette nouvelle restructuration  

200 emplois sauvegardés selon la direction

Pour Myriam Djegham, Permanente CNE, Il y a eu des erreurs de gestion notamment au niveau des stocks, Le magasin d’Auvelais emploie 4 personnes, la gérante et 3 vendeuses mi-temps, une boutique qui fait, nous dit-on, le meilleur chiffre d’affaire de son  secteur. ( entre 800.000 et 900.000 euros par an) Sur les 420 travailleurs, Orchestra Belgique ne conserverait  que 200 emplois. Du coté syndical, on va tenter de limiter le bain de sang social mais vu le nombre de fermetures il est clair qu'il y aura des licenciements et qu'il ne sera pas possible de recaser tout le monde.

La faillite n'est pas à écarter 

Dans le cadre de la procédure Renault qui avait déjà été enclenchée dès l'annonce des premières fermetures, les organisations syndicales vont négocier pour avoir les moins mauvaises conditions possibles. En qui concerne l’avenir,  il ne semble exister que 2 options à l’issue la procédure de réorganisation judiciaire actuellement en cours. Soit la société parvient à redresser la situation avec les 19 magasins restants soit cela risque d'être la faillite. Le scénario du pire que l’on espère éviter! 

Retrouvez l'article original sur Télésambre