Châtelet 6200

Châtelet: WoCoDo, la nouvelle plateforme de la police

La Zone de Police Aiseau-Presles/Châtelet/Farciennes, poursuit la digitalisation de ses services.

La Zone de Police Aiseau-Presles/Châtelet/Farciennes, poursuit la digitalisation de ses services. En effet, une nouvelle plateforme intitulée "WoCoDo", vient d'être installée des tablettes que les policiers de proximité peuvent emporter lors des enquêtes de domicile. Un outil, qui va permettre à ces derniers ainsi qu'à l'administration communale et aux habitants, de gagner du temps en cas de changement d’adresse.

Plus simple et plus rapide

Déménager sur le territoire de Châtelet, c’est désormais plus simple et plus rapide, grâce à la plateforme WoCoDo. Un outil qui facilite la police de proximité lors des enquêtes de résidence, menées à la suite d’un changement d’adresse.

« Désormais, grâce à cette nouvelle plateforme informatique, les demandes d’enquête seront directement envoyées sur la tablette de l’Agent de Quartier compétent. Même chose lorsque son enquête sera clôturée, il utilisera la plateforme WoCodo pour transmettre directement les informations à l’Administration Communale, qui mettra à jour automatiquement vos données.  Ce n’est qu’à ce stade que le changement de domicile sera effectif et que votre nouvelle adresse sera confirmée », indique le commissaire Christophe Dullier.

Châtelet dans un premier temps, les autres communes suivront

Si dans un premier temps, seuls les habitants de Châtelet, Bouffioulx et Châtelineau sont concernés par cette nouvelle procédure, il en sera de même prochainement pour les habitants d’Aiseau-Presles et de Farciennes. 

« Nous sommes la seule zone de police de la région à utiliser cette plate-forme. Dans un premier temps, nous servons donc de zone pilote », ajoute e commissaire Christophe Dullier.

Fini donc les soucis administratifs et la paperasse pour les agents de proximité. Bref, une zone de Police qui poursuit la digitalisation de ses services, un réel gain de temps pour tous. 

Retrouvez l'article original sur Télésambre